L’équipe de basketball en fauteuil roulant de Richelieu-Yamaska a célébré sa conquête de la médaille de bronze en compagnie d’un important contingent de leur délégation qui s’était déplacé sur place pour l’encourager en finale de consolation.

Jeux du Québec: une autre médaille de bronze pour terminer le premier bloc

La délégation de Richelieu-Yamaska a conclu le premier bloc de la 54e Finale des Jeux du Québec sur une bonne note mardi dans la Vieille Capitale, remportant la médaille de bronze en basketball en fauteuil roulant.

Les porte-couleurs de la région ont grimpé sur la troisième marche du podium grâce à une victoire de 18-12 en finale de consolation face aux favoris locaux, soit les athlètes de la Capitale-Nationale.

Les joueurs de l’entraîneur granbyen Stéphane Pollender ont néanmoins eu droit à un bel appui de la foule au centre sportif Wilbrod Bhérer.

« Presque toute la délégation (de Richelieu-Yamaska) était sur place, puisque c’était notre dernière compétition de la journée. Il y avait beaucoup d’ambiance, c’était formidable. On était sûr que Québec aurait l’appui de la foule, mais finalement, elle penchait plus de notre bord », a raconté en riant M. Pollender.

« Personnellement, ce sont mes quatrièmes Jeux en tant qu’entraîneur et je n’ai jamais vécu d’émotions comme celles-là. C’était très spécial de gagner dans un contexte comme celui-là », a noté M. Pollender.

Le soutien de la délégation a visiblement porté ses fruits puisque la formation, composée de Dominic Pollender (Granby), Joyce Gince (Granby), Gabriel Guiguère (Drummondville), Nathaniel Bourassa-Mercier (St-Albert) et Jayson Mercier (St-Lucien), tirait de l’arrière 7-4 à la mi-temps, mais est parvenue à combler l’écart pour remporter le bronze.

Le Bromontois Ulysse Deschenes (biathlon) fait partie de ceux qui ont reçu la Frimousse d’or, une distinction pour avoir fait preuve d’un bel esprit sportif.

« Les gars ont bien joué en défensive et ils ont fait de beaux jeux à l’attaque. C’est surprenant puisqu’on n’avait même pas un objectif de médaille. On avait une équipe très jeune, on n’a pas joué de saison cette année et il nous manquait même un joueur, qui s’est ajouté à trois semaines des Jeux. On voulait d’abord qu’ils s’amusent et qu’ils vivent une belle expérience, mais on revient avec le bronze. Je suis tellement fier d’eux », a indiqué M. Pollender.

Auparavant, sa troupe avait signé un gain de 17-6 face à Montréal en quarts de finale avant de s’incliner 20-6 contre le Centre-du-Québec en demi-finale. C’est d’ailleurs le Centre-du-Québec qui a raflé les grands honneurs mardi en s’imposant 24-10 face aux joueurs du Sud-Ouest en finale.

Autres résultats

Du côté du hockey masculin, l’équipe de Richelieu-Yamaska n’a pas pris part à la ronde des médailles mardi après avoir terminé la compétition au 5e rang.

La formation, qui compte notamment les Saint-Piens Andrew Bellehumeur et Charles-Olivier Jodoin parmi ses rangs, avait terminé au premier rang de son groupe lors du tour préliminaire.

Les joueurs de Richelieu-Yamaska se sont toutefois inclinés 4-0 en quarts de finale face à la Capitale-Nationale. Ils ont ensuite rebondi en l’emportant 5-2 face à la Rive-Sud dans leur dernier duel visant à déterminer les 5e et 6e positions.

L’équipe de ringuette de la région a quant à elle terminé au 8e rang du classement général après avoir perdu 4-0 contre les joueuses de Chaudière-Appalaches.

Enfin, dans le dernier sport en lice du bloc 1, les athlètes de badminton de Richelieu-Yamaska, dont fait partie Océane Roy de Saint-Pie, ont dû se contenter du 15e rang au classement par équipes.

Cette dernière n’est toutefois pas repartie à la maison les mains vides puisqu’elle s’est vue décerner la Frimousse d’or, une distinction pour avoir fait preuve d’un bel esprit sportif remise à un athlète de chaque sport par les entraîneurs de Richelieu-Yamaska. Ulysse Deschenes de Bromont (biathlon) et Maryne Bellegarde de Shefford (taekwondo) ont eu droit au même honneur dans leurs disciplines respectives.

FIN PRÊTS POUR LE SECOND BLOC

Au cours des quatre premiers jours de ces Jeux, la région s’est principalement illustrée en boxe, en patinage artistique et en trampoline. Elle a récolté trois médailles d’or, 4 d’argent et 7 de bronze, pour un total de 14 podiums.

Un rendement qui vaut au Richelieu-Yamaska la 9e position au classement des médailles et le 12e rang au total des points sur 19 délégations au terme du premier bloc d’activités qui se terminait mardi. Une belle amélioration étant donné que la région ne comptait que sept médailles à ce stade-ci de la compétition il y a deux ans lors des derniers Jeux d’hiver du Québec à Alma.

« Ça a été le fun jusqu’ici. Si on parle des résultats, un 12e rang à ce moment-ci de la compétition, ça me réjouit. Nous ne sommes pas une équipe de tête, on se situe toujours pas mal entre le 9e et le 13e rang, alors d’avoir une 12e position, je trouve ça très bien », a indiqué la chef de délégation de Richelieu-Yamaska, Diane Gosselin.

Sans avoir d’attente précise quant au deuxième bloc qui s’amorce mercredi, elle estime que sa délégation aura une belle occasion d’agrandir sa collection de médailles.

« On a le club d’haltérophilie La Machine Rouge de Saint-Hyacinthe qui est toujours à surveiller et je fonde aussi des espoirs sur notre équipe de hockey féminin. J’ai bien hâte de voir ce qu’elle nous réserve », a confié Mme Gosselin.

Rappelons que le curling, l’escrime, l’haltérophilie, le hockey féminin, le judo, le patinage de vitesse, le plongeon, le ski alpin, le ski de fond et le tennis de table seront à l’affiche lors du second bloc, qui se terminera samedi avec la cérémonie de clôture de ces 54es Jeux du Québec.