La pongiste granbyenne Coralline Éthier a balayé les trois manches en finale de la catégorie des 17 ans et moins, pour ainsi décrocher la médaille d’or.

Jeux du Québec: Richelieu-Yamaska récolte sept autres médailles d'or

La délégation de Richelieu-Yamaska a connu une autre journée très fructueuse aux Jeux du Québec jeudi, alors qu’elle a récolté pas moins de 12 médailles. Sept de ses athlètes sont d’ailleurs montés sur la plus haute marche du podium, dont la Granbyenne Coralline Éthier en tennis de table.

Cette dernière a balayé les trois manches contre Mireille Bernier, de la région Capitale-Nationale, en finale de la catégorie des 17 ans et moins.

« Ça a été mon match le plus difficile [...] J’ai gagné le dernier set 13-11. Les conseils de mon entraîneur, Frédérik Dufresne, ont vraiment fait la différence », a expliqué l’athlète granbyenne à partir de la Vieille Capitale.

Coralline estime que son style défensif et sa raquette « assez spéciale » l’ont bien servi dans ce tournoi. Il s’agissait de ses quatrièmes et derniers Jeux du Québec, elle qui a remporté l’argent en 2013 et terminé au pied du podium en 2017.

« Comme j’étais favorite cette année, je visais l’or. Je suis très contente d’avoir atteint mon objectif ! », a souligné la jeune pongiste de 17 ans.

Après avoir bien performé chez les juniors, Coralline espère maintenant faire sa marque sur la scène canadienne au niveau senior.

Auparavant associée au club Les Géants de Granby, elle s’est jointe à la Ly Table Tennis Academy, située dans le sud-ouest de Montréal, en septembre 2018.

En patinage de vitesse, la Saint-Pienne Roselyne Pigeon (or au 1500 m chez les 15 ans) de même que les Maskoutains Édouard Auger (or au 1500 m chez les 14 ans) et Benjamin Thibault (argent au 1500 m chez les 12 ans) ont été récompensés pour une deuxième journée de suite.

Mercredi, la jeune Pigeon avait triomphé sur une distance de 1000 m. Elle tentera de compléter un triplé au 400 m vendredi après-midi.

Matt Darsigny a battu les records des Jeux du Québec qu’il avait lui-même établis à l’arraché, à l’épaulé-jeté et au combiné chez les 67 kg.

Darsigny améliore ses propres records

Assurément l’un des athlètes de Richelieu-Yamaska les plus attendus lors de cette édition 2019, Matt Darsigny a balayé les trois épreuves auxquelles il a pris part jeudi.

Le représentant du club La Machine Rouge de Saint-Hyacinthe a d’ailleurs battu les records des Jeux du Québec — qu’il avait lui-même établis — à l’arraché, à l’épaulé-jeté et au combiné chez les 67 kg. Trois médailles d’or et autant de nouveaux records : l’haltérophile de Saint-Simon pouvait difficilement espérer mieux !

Richelieu-Yamaska a également connu du succès en judo. Le Maskoutain Faniry Michael Andriamanana a mérité l’or chez les moins de 73 kg, tandis que Méloïze Perkinson, de Sainte-Madeleine, a reçu le bronze chez les moins de 57 kg.

Notons aussi les médailles gagnées par les skieurs Agathe Beauséjour (bronze au slalom géant 1), Aube Cardin (bronze au slalom géant 2) et Vincent Larin (argent au slalom géant 2) en ski alpin.

Déception en hockey féminin

En hockey féminin, l’équipe de Richelieu-Yamaska a subi une défaite crève-cœur de 2-1 en fusillade contre la Rive-Sud. Les gagnantes ont créé l’égalité en fin de troisième période.

« C’est très décevant. On a eu nos chances en prolongation, mais on n’a pas pu en profiter », a commenté l’entraîneur-chef, Stéphane Murray.

« Il y avait une bonne équipe de l’autre côté, mais nos filles ont été capables de leur tenir tête. On est très fiers d’elles malgré tout. »

La Granbyenne Sarah-Maude Hamel a marqué l’unique but de Richelieu-Yamaska, tandis que la gardienne Lori-Ève Gendron, de Saint-Dominique, a été solide dans la défaite.

M. Murray et ses joueuses entretenaient de beaux espoirs, mais ils devront se contenter d’un match pour la 9e position contre Chaudières-Appalaches vendredi midi.

La patineuse Saint-Pienne Roselyne Pigeon a remporté l’or au 1500m chez les 15 ans, jeudi après-midi.

En curling masculin, Richelieu-Yamaska s’est incliné 8-5 contre le Centre-du-Québec, avant de vaincre la Capitale-Nationale au compte de 6-3. Pour sa part, la formation féminine a battu la Côte-Nord 8-5, puis elle s’est inclinée 10-7 contre le Centre-du-Québec.

Avec un total de 35 podiums en date de jeudi soir, Richelieu-Yamaska occupait toujours le 7e rang au tableau des médailles, dominé par la Rive-Sud (67 podiums).