Marie-Pier Brunet en action en slalom. La Bromontoise a écarté toute compétition en négociant le parcours à la perfection à sa deuxième descente.

Jeux du Canada: l'or pour la Bromontoise Marie-Pier Brunet

La Bromontoise Marie-Pier Brunet a remporté l’or à l’occasion de l’épreuve de slalom féminin des Jeux du Canada, qui sont présentés à Red Deer, en Alberta.

« Je suis très, très contente !, a lancé l’athlète de 15 ans depuis l’Ouest. Grimper sur la plus haute marche du podium lors d’une compétition de cette importance, c’est toute une sensation. »

Quatrième à la suite de la première descente, Brunet a négocié le parcours de façon exceptionnelle la deuxième fois et a ainsi écarté toute compétition.

« Je visais l’obtention d’une médaille en débarquant à Red Deer et le slalom est ma spécialité. Je croyais en mes chances. »

Brunet avait auparavant terminé septième lors du super-G et sixième lors du slalom géant. Des résultats qui ne faisaient pas son affaire, avouera-t-elle.

« Honnêtement, j’étais un peu déçue de mes performances. Dans le fond, le slalom m’a permis de… sauver mes Jeux. Ça fait un peu drôle de dire ça, mais n’empêche que c’est vrai. »

L’an dernier, elle avait enlevé le bronze en slalom lors des championnats canadiens, ce qui lui avait donné beaucoup de confiance.

« J’étais plus jeune que toutes les filles, ou presque, et je m’étais quand même très bien débrouillée. Je n’avais pas de complexe en pensant au slalom aux Jeux du Canada. »

Sa médaille d’or lui a aussi permis de se qualifier pour une compétition de niveau international qui aura lieu à Whistler, au printemps.

Dès 16 mois

On ne remporte pas une médaille d’or aux Jeux du Canada sans s’être préparé pendant longtemps. Marie-Pier Brunet est montée sur des skis pour la première fois à l’âge de… 16 mois.

« Ma mère, qui a fait du ski de compétition, m’a initié au sport, a-t-elle souligné. En fait, tout le monde fait du ski chez nous. C’est véritablement une tradition familiale. »

Elle a commencé à faire de la compétition à l’âge de six ans. Elle a déjà participé aux Jeux du Québec en ski, mais elle n’a pas remporté de médaille.

« C’est certain que j’ai des objectifs et des rêves quand je pense à l’avenir. Le rêve ultime, évidemment, ce serait de participer aux Jeux olympiques. En travaillant fort, on sait jamais… »

Brunet s’identifie beaucoup à la Suissesse Lara Gut-Behrami, une des meilleures skieuses au monde. Quand on vise haut, il faut s’inspirer des meilleurs…

La médaillée d’or des Jeux du Canada rentrera à Bromont en fin de semaine.

Un autre médaillé

Un autre athlète de la région ramènera une médaille dorée de Red Deer. Le patineur de vitesse sur courte piste Félix Pigeon, de Saint-Pie, est monté sur la plus haute marche du podium après que ses coéquipiers québécois et lui aient remporté l’épreuve du relais.

Individuellement parlant, Pigeon a fini quatrième au 500 mètres, sixième au 1000 mètres ainsi qu’à la course aux points 3000 mètres et septième au 1500 mètres.