«Je ne suis pas si déçu de quitter la LHJMQ, a affirmé l’attaquant brighamois Jérémy Rainville. Honnêtement, je n’avais plus de plaisir à jouer au hockey depuis deux saisons.»
«Je ne suis pas si déçu de quitter la LHJMQ, a affirmé l’attaquant brighamois Jérémy Rainville. Honnêtement, je n’avais plus de plaisir à jouer au hockey depuis deux saisons.»

Jérémy Rainville «n’avait plus de plaisir» à Gatineau

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Sept joueurs originaires de la région ont réussi à conserver ou gagner un poste dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Ce groupe exclut toutefois Alexandre Couture et Jérémy Rainville, qui ont respectivement été retranchés par l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Olympiques de Gatineau. Tout comme Couture, qui semble en voie de s’entendre avec les Inouk au niveau junior AAA, Rainville se dit maintenant prêt pour de nouveaux défis.

Les deux attaquants locaux ont été ignorés lors du ballotage mercredi.

« Je ne suis pas si déçu de quitter la LHJMQ, a précisé Jérémy Rainville en entrevue avec La Voix de l’Est. Honnêtement, je n’avais plus de plaisir à jouer au hockey depuis deux saisons. »

L’athlète originaire de Brigham avoue d’ailleurs qu’il s’attendait à ce dénouement. Le nouvel entraîneur-chef des Olympiques, Louis Robitaille, ne pouvait lui offrir plus qu’une place sur le quatrième trio.

« Les Olympiques amorcent un nouveau cycle et miseront surtout sur les jeunes joueurs », a affirmé Rainville.

« À 19 ans, je n’ai plus envie de faire tous ces sacrifices simplement pour rester dans l’alignement. Ça ne m’intéresse plus. »

Le Brighamois aura récolté 31 points en 90 matchs de saison régulière dans la LHJMQ, avec le Phœnix de Sherbrooke puis les Olympiques.

Rainville estime qu’il pourrait assurément aider une équipe junior A dans le Canada anglais. La Ligue de hockey junior AAA du Québec, qu’il considère de niveau inférieur, n’est pas une option.

« Je suis assez offensif, mais je me considère aussi comme un gros bonhomme capable de s’impliquer dans les deux sens du jeu. Et j’ai quand même été capitaine dans le midget AAA... » a fait valoir le patineur de 6 pieds 1 pouce et 195 livres.

Après un passage fructueux chez les Cantonniers de Magog, le défenseur bedfordois Félix Paquet fera le saut dans la LHJMQ avec les Foreurs de Val-d’Or.

Retours et nouveaux venus

La région demeurera néanmoins bien représentée dans la LHJMQ la saison prochaine.

Le Granbyen Benjamin Corbeil sera de retour avec l’Armada, tout comme le Bromontois Charles Beaudoin chez les Cataractes de Shawinigan. Ces deux ailiers peuvent espérer une place sur le « top 6 » offensif de leurs équipes respectives.

Du côté de Gatineau, le gardien farnhamien Rémi Poirier a été rejoint par le défenseur bromontois Justin Bergeron (à ne pas confondre avec le vétéran de Rimouski !) et l’attaquant bedfordois Émile Gadoury, acquis des Tigres de Victoriaville dans le dernier droit du camp d’entraînement.

Deux autres joueurs locaux donneront aussi leurs premiers coups de patin dans le circuit Courteau l’automne prochain. Repêché au deuxième tour en 2019, Félix Paquet s’ajoute à la brigade défensive des Foreurs de Val-d’Or.

« Contrairement à l’an dernier, je ne pouvais pas retourner dans le midget AAA, donc je tenais absolument à faire l’équipe. J’ai mis beaucoup d’efforts pour y arriver et ça a finalement été payant », s’est réjoui le Bedfordois de 17 ans.

« C’est certain qu’on a une très bonne équipe à Val-d’Or et que je serai le plus jeune défenseur, mais je pense pouvoir apporter une dose d’expérience après tous les succès que j’ai vécus à Magog. »

Originaire de Farnham, Jacob Santerre tentera quant à lui de gravir les échelons chez les Eagles du Cap-Breton.

Forte délégation locale chez les Cantonniers

Par ailleurs, une poignée d’athlètes provenant de la région ont malheureusement été retranchés par une formation de la LHJMQ.

Tous deux affiliés aux Cataractes, les défenseurs Charles Poirier, de Racine, et Philippe Richard, de Shefford, poursuivront leur chemin au niveau midget AAA. Poirier évoluera avec les Gaulois de Saint-Hyacinthe, tandis que Richard portera les couleurs des Cantonniers de Magog.

La délégation locale chez les Cantonniers est d’ailleurs complétée par les arrières Charles Côté (Valcourt) et Lou-Félix Denis (Farnham) ainsi que les attaquants Éli Baillargeon (Shefford) et Vincent Granger (Bedford).

Notons finalement que le défenseur granbyen Adam Emery, rétrogradé par le Phoenix, se joindra aux Filons du Cégep de Thetford.