Les Cosmos U-13 masculin visent une autre médaille d’or en fin de semaine.

Jamais deux sans trois pour les Cosmos U-13 masculin ?

Ça y est, on y arrive ! C’est samedi matin que débute la 41e édition de l’International de soccer Jean-Yves-Phaneuf partout en ville et même en région.

Parmi les nombreuses équipes locales qui participent à l’événement, on retrouve les Cosmos U-13 masculin, qui visent rien de moins qu’un troisième titre en autant de tournois cette année. Jamais deux sans trois, comme on dit…

« Honnêtement c’est une saison particulière, explique l’entraîneuse Claudelle Foisy. Nous avons été surclassés et nous jouons dans le U-14 dans notre ligue, mais en tournoi, nous sommes dans le U-13. Et autant c’est difficile dans le U-14, autant nous sommes quasi imbattables dans le U-13. »

Mme Foisy a raison. Ainsi, les Cosmos n’ont remporté qu’une seule victoire (à laquelle il faut ajouter un verdict nul) en 18 matchs en saison régulière, mais ils ont enlevé l’or lors des deux tournois, ceux de Mirabel et de Brossard, auxquels ils ont pris part.

« Et nos deux triomphes l’ont été de façon non équivoque. Nous n’avons accordé aucun but en cinq matchs à Mirabel et nous n’en avons accordé que trois en cinq matchs encore à Brossard. Aux deux endroits, nous avons joué du gros soccer. Notre secret ? Notre esprit d’équipe, qui est très, très fort. »

Mais en saison régulière, les Cosmos ont subi quelques corrections.

« Un an de différence, ça paraît beaucoup à cet âge-là. Nos jeunes affrontent des garçons plus forts et plus rapides qu’eux et qui ont parfois une grosse tête de plus en grandeur. Vraiment, chaque match représente un très gros défi. Mais nos gars travaillent tellement, tellement fort… »

Ils travaillent si fort que ça devient un gros avantage lorsqu’ils croisent le fer avec des joueurs de leur âge.

« On l’a vu aux tournois de Mirabel et de Brossard, dit encore Mme Foisy. J’espère qu’on le verra aussi chez nous en fin de semaine. »

Car le tournoi de Granby, qu’on le veuille ou non, représente un rendez-vous très spécial pour les équipes d’ici.

« Il y a un peu plus de stress que d’habitude, c’est certain. Les jeunes jouent devant parents et amis et ça reste un très, très gros événement. »

Les Cosmos disputeront leur premier match samedi à 11 h 15, au terrain de l’école J.-H.-Leclerc, tandis qu’ils affronteront le Club de soccer de Rivières-des-Prairies. Ils sont assurés de disputer trois rencontres.

« On va se le dire franchement, on vise une autre médaille d’or en fin de semaine », a lancé Mme Foisy.

L’an dernier, la formation U-12, aussi dirigée par Claudelle Foisy, avait remporté l’argent.

« C’est ma septième année à la barre d’une équipe. C’est un beau sport. »

Des chiffres impressionnants
Les chiffres sont toujours très impressionnants quand on parle de l’International de soccer Jean-Yves-Phaneuf. Avec 5900 joueurs, 393 équipes, 25 000 accompagnateurs, 735 matchs, 200 arbitres et 17 sites de compétitions, le tournoi s’impose comme un des événements sportifs les plus importants au Québec, du moins en matière de participation.

On n’a pas trop de mal à croire les organisateurs non plus quand ils estiment à plus de 3 millions $ les retombées économiques engendrées par la présentation du tournoi.