Le gardien du Titan, Mathieu Bellemare, a fait face à 44 lancers. De l’action, il y en a eu devant son filet.

Inouk: une vraie soirée parfaite

On a eu droit à une soirée véritablement parfaite, vendredi, au centre sportif Léonard-Grondin.

Parfaite parce que les Inouk et le Titan de Princeville ont offert un match d’une qualité et d’une intensité dignes des séries éliminatoires. Parfaite aussi parce que les Granbyens l’ont emporté, 3-1. Et encore parfaite parce qu’ils étaient 1782 spectateurs dans les gradins à l’occasion du match Foule plein et qu’il faisait bon voir autant de monde dans l’aréna.

« Comme joueur de hockey, tu vis pour des soirées comme celle-là, a expliqué le gardien Marc-Antoine Dufour, qui a bloqué 34 tirs et qui a été brillant. Les gens étaient nombreux, mais ils étaient dedans aussi. À chaque tir, à chaque arrêt et à chaque contact, ils réagissaient. Et on voulait vraiment gagner pour eux, pour qu’ils reviennent nous voir. »

Plus loin dans le vestiaire, William Leblanc, qui a enfilé son 30e but de la saison et qui a ajouté deux passes, avouait qu’il avait aussi adoré sa soirée.

« Le Titan a toute une équipe et il a fallu se battre pour gagner, a-t-il dit. C’était l’fun d’offrir un match de ce niveau aux amateurs. Moi, j’ai vraiment tripé ce soir. »

Louis-Philippe Denis et Nicolas Roy, dans un filet désert, ont marqué les autres buts des Inouk, qui ont lancé 44 fois sur Mathieu Bellemare, très solide devant le filet du Titan. Denis a ajouté une passe.

Non, vous n’avez pas la berlue, Nicolas Roy a effectué un retour au jeu vendredi. Après avoir raté plusieurs semaines d’activité en raison d’une blessure à un genou, le vétéran s’est même plutôt bien tiré d’affaire face au Titan, qui est débarqué à Granby avec 16 victoires en 20 matchs.

Les Inouk attendaient par ailleurs des nouvelles de Gabriel Goudreault. La recrue a été opérée vendredi à Sherbrooke en raison de la présence d’un caillot de sang dans un bras. Sa saison pourrait être terminée.

Bosch: « Tout un match »

Patrice Bosch en est un autre qui a apprécié sa soirée.

« Franchement, on vient de battre une saprée belle équipe et ça a été tout un match de hockey, a lancé l’entraîneur. C’était une veillée très spéciale en raison de la présence de tous ces gens dans les gradins et les gars ont réagi comme des pros. Que ce soit dans leur préparation ou dans leur façon de réagir, je sentais que c’était important pour eux de bien faire les choses. Oui, j’ai aimé ce que j’ai vu. »

Il s’agissait du seul match des Inouk (14-7) en fin de semaine. Ils recevront l’Arctic de Montréal-Nord vendredi soir prochain.