Explosifs à l'attaque jeudi soir, les Inouk ont remis les compteurs à zéro face aux Braves.

Inouk-Braves: les compteurs remis à zéro

Les Inouk ont confirmé leur retour en force jeudi soir, signant une victoire de 7-2 sur la route face aux Braves de Valleyfield. Après quatre matchs, les compteurs sont donc remis à zéro dans cette série quart de finale qui est maintenant égale 2-2.
Encore une fois omniprésent, Joël Caron a été le moteur de l'attaque granbyenne avec cinq mentions d'aide. Pour sa part, le défenseur Jacob Garon-Landry en a surpris plus d'un en complétant un tour du chapeau. 
Les Inouk ont été impitoyables sur le jeu de puissance, marquant quatre fois en six occasions. 
« Je ne crois pas que le pointage indique tout à fait l'allure du match, soutient toutefois l'entraîneur-chef des Inouk Patrick Gosselin. Parce que Valleyfield a joué un bon match. Et je m'attends à ce qu'ils sortent fort demain (vendredi). » « Je crois que tout va être à recommencer », insiste-t-il. 
L'attaque massive des visiteurs a d'abord frappé deux fois en première période, alors qu'Édouard Michaud puis Samuel Pitre ont déjoué Francis Lavallée. 
Les Inouk ont creusé l'écart au début du second vingt, cette fois par l'entremise du vétéran Philip Sardinha. Garon-Landry en a rajouté une couche moins d'une minute plus tard, portant ainsi le pointage à 4-1. 
Un bref soubresaut
Les Braves se sont finalement signalés au pointage à mi-chemin dans l'engagement, quand Maxime Plante a permis à son équipe de briser la glace. 
Valleyfield a conservé l'ascendant en début de troisième période. Martin-Olivier Cardinal a bien marqué pour faire 4-2, mais les espoirs des locaux n'ont pas fait long feu. 
Les Granbyens sont plutôt revenus à la charge avec une poussée de trois buts, soit l'oeuvre de Maxime Borduas et Garon-Landry (deux fois). « Sans dire que ça a été le coup d'assommoir, on a senti que le rythme du match a baissé par après », indique Patrick Gosselin. 
Fumant pour les Braves lors des deux premiers matchs de cette série, le gardien Lavallée a cédé 7 fois sur 32 lancers jeudi soir. Nathan Ward-Raymond a réalisé 28 arrêts pour Granby. 
Ayant purgé sa suspension d'un match, l'attaquant Joachim Vachon a réintégré l'alignement des Inouk. Benjamin Leduc a dû lui céder sa place. 
Le contrôle de la série sera à l'enjeu dès vendredi soir au centre sportif Léonard-Grondin. 
L'organisation des Inouk invite d'ailleurs les partisans de la région à apporter flûtes et crécelles pour se faire entendre lors de ce « match du bruit ». L'équipe remettra gratuitement une flûte aux 100 premières personnes présentes à l'aréna. 
Longueuil en demi-finale 
Ailleurs dans LHJAAAQ, notons que le Collège de Français de Longueuil a complété le balayage aux dépens du Titan de Princeville mercredi soir, passant ainsi en demi-finale. 
Les puissants Cobras de Terrebonne disposent par ailleurs d'une avance de 3-1 contre les Montagnards de Sainte-Agathe, tout comme l'Artic de Saint-Léonard face aux Panthères de Saint-Jérôme. Ces deux séries pourraient prendre fin vendredi soir.