Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Jacob Graveline (no 96) et Jérémie Major (22) font partie des six vétérans des Inouk dont le stage junior est maintenant terminé. «On avait vraiment une belle gang, mais malheureusement, on n’a pas eu la chance d’écrire notre histoire», a affirmé Graveline.
Jacob Graveline (no 96) et Jérémie Major (22) font partie des six vétérans des Inouk dont le stage junior est maintenant terminé. «On avait vraiment une belle gang, mais malheureusement, on n’a pas eu la chance d’écrire notre histoire», a affirmé Graveline.

Inouk : «On n’a pas eu la chance d’écrire notre histoire»

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
La nouvelle n’a surpris personne, mais elle n’en est pas moins triste pour autant. Pour une deuxième année de suite, l’annulation de la saison dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec entraîne une conclusion cruelle pour les vétérans des Inouk.

Cette fois, c’est Frédéric Abraham, Alexandre Couture, Zackary Daneau, Miguel Duchaine, Jacob Graveline et Jérémie Major qui sont confrontés à la fin de leur stage junior.

«Avec tout ce qui se passe au Québec et dans le monde, on ne peut pas vraiment parler d’une surprise. En même temps, c’est sûr qu’on s’accrochait à l’idée d’un retour au jeu. C’était notre dernière occasion de gagner une Coupe à Granby et de se faire valoir auprès des recruteurs, que ce soit pour jouer éventuellement au hockey universitaire ou en Europe», a souligné Duchaine, un défenseur originaire de Bromont.

Même si le «choc» a été dur à encaisser lundi avant-midi, Jacob Graveline commençait à se faire à l’idée.

«C’est l’fun de voir que les dirigeants de la ligue se sont battus autant qu’ils ont pu, mais au fond de nous, on savait bien que c’était fini», a affirmé l’ailier de Roxton Pond.

«Ça reste dommage, d’autant plus qu’on s’enlignait vers une très grosse saison à Granby. On avait vraiment une belle gang, mais malheureusement, on n’a pas eu la chance d’écrire notre histoire.»

La déception est assurément double pour Frédéric Abraham et Zackary Daneau, déjà parmi les principaux aspirants aux grands honneurs avec les Panthères de Saint-Jérôme en 2020. Totalement engagé envers les Inouk, Daneau s’était même trouvé un employé à temps plein dans la région en attendant la reprise des activités.

Un capitaine éphémère

Pour sa part, le Granbyen Alexandre Couture n’aura finalement pas véritablement découvert la LHJAAAQ après quatre campagnes au niveau junior majeur. La joie associée à sa nomination comme nouveau capitaine des Inouk a rapidement fait place à la déception.

«Honnêtement, ça devenait de plus en plus difficile de garder espoir. C’est triste, notre équipe était bâtie pour aller très loin en séries, mais on ne peut pas vraiment se plaindre. La pandémie affecte un peu tout le monde», a fait valoir l’attaquant de 20 ans.

La bonne nouvelle, dans son cas, c’est qu’il s’est déjà engagé avec les Aigles Bleus de l’Université de Moncton.

«C’est déjà le temps de penser à la prochaine saison. Je vais m’entraîner fort cet été pour amorcer cette nouvelle aventure du bon pied», a indiqué Couture.

Jacob Graveline, Jérémie Major (Granby) et Frédéric Abraham (Plessisville) ont quant à eux été repêchés par des équipes de la Ligue senior AAA.

En revanche, Miguel Duchaine ne sait pas encore de quoi sera faite la suite de son parcours de hockeyeur. Si suite il y a.

«Je regarde quelques options, mais c’est clair que ce n’est pas évident présentement. Les Bisons, ça pourrait être très plaisant, mais je me concentre avant tout surtout sur mes études et ma future carrière.»

«La vie continue, on n’a pas le choix de regarder vers l’avant.»