Bien que la tâche semblait insurmontable en fin de troisième période, les Harfangs (en rouge et jaune) n’ont jamais abandonné.

Incroyable remontée des Harfangs en finale

Président du Tournoi international de hockey bantam de Granby, Normand Côté affirme qu’il a rarement suivi une finale aussi enlevante que celle de la classe AAA-relève, dimanche matin. Avec une poignée de minutes à écouler au match, les Harfangs de l’école du Triolet ont effacé un retard de 4-0, avant de terrasser les Corsaires de Pointe-Lévy en prolongation.

« C’était incroyable. On a 17 joueurs et quatre coachs qui se pincent encore pour voir si c’est bien vrai », a indiqué l’entraîneur-chef Mike Maclure en milieu d’après-midi.

Même si le défi semblait insurmontable en fin de troisième période, la formation sherbrookoise n’a jamais abandonné. « À 4-0, on voulait que les gens y croient encore. Quand on a eu un avantage numérique, on a tout de suite enlevé notre gardien (au profit d’un sixième patineur) », a raconté Maclure.

La magie s’est ensuite mise à opérer. Carl-Étienne Michel, Mathis Dufour (deux fois) et Thomas Bégin ont marqué pour créer l’impasse. Entre temps, les Harfangs se sont même vu refuser un but ! L’action s’est finalement transportée en prolongation. Complétant son tour du chapeau, Dufour a joué les héros. « Mathis mérite ce qui lui arrive. Avec notre capitaine Olivier Jacques, c’est un des joueurs qui s’entraînent le plus fort tout au long de l’année. »

Jacques a d’ailleurs fourni trois aides dans cette poussée victorieuse.

Une fois n’est pas coutume, les Harfangs bantam AAA-relève n’alignent aucun joueur de la région cette année.

Quant à eux, les Corsaires regretteront certainement de n’avoir pu fermer les livres. Jonathan Fauchon, Louis-Charles Gaudreau et Jérôme Nadeau ont tous obtenu deux points dans la défaite.

Des champions français dans le B
On a également assisté à une finale à sens unique dans le AA. De toute évidence trop forts pour les Bastions de Blainville, les Voltigeurs de Drummondville ont triomphé par la marque de 7-1.

Ludovic Morissette a volé la vedette en marquant pas moins de cinq buts ! Son coéquipier Guillaume Fontaine a aussi retenu l’attention avec quatre points.

Par ailleurs, la saveur internationale du tournoi est ressortie dans la finale B. Venus de Mulhouse, en France, les Scorpions ont arraché un gain de 2-1 face aux Éclairs de Saint-Rémi.

Mathis Guth a marqué le filet vainqueur tard en troisième période, en plus d’ajouter une passe.

En demi-finale dimanche matin, Saint-Rémi avait éliminé les Husky 1 de Cowansville. Le club local menait 4-3 après deux périodes. Les Éclairs ont toutefois marqué deux buts sans réplique lors du dernier vingt.

« Ils ont compté un beau but en avantage numérique. Et ensuite, on n’a pas été capables de profiter de nos occasions. Ça a été un bon match », a résumé l’entraîneur-chef des Husky, Randy Judge.

Le deuxième et dernier bloc du 48e Tournoi international bantam de Granby s’amorcera lundi. Les clubs de niveau AAA, BB et A (masculin et féminin) seront en action au cours des prochains jours.