Mathieu Brener et Benjamin Peyrent sont deux Français encourageant leur équipe à distance.

«Ils nous ont donné un bel Euro»

L'Euro attise les passions en Europe, mais réussit tout de même à se trouver quelques amateurs à Granby. Une trentaine de personnes se sont réunies dimanche au Complexe Artopex à l'occasion du match final entre la France et le Portugal.
<p>Des joueuses et des parents de l'équipe du Cosmos U-15 féminin AAA étaient rassemblés au Complexe Artopex à l'occasion de l'Euro.</p>
Parmi eux, deux Français habitant maintenant Granby, qui supportent fièrement à distance les Bleus.
«Ils nous ont donné un bel Euro, estime Benjamin Peyrent, au Québec depuis 19 ans. Ils ont eu un beau parcours.»
De son côté, Mathieu Brener, arrivé il y a huit ans, croit que les Français ont réussi à surprendre tout le monde. «Ils n'étaient pas les favoris du tout, souligne-t-il. Oui, on était dans une poule facile, mais on a réussi à battre l'Allemagne.»
Les deux supporters du Tricolore ont espéré toute la partie voir leur joueur favori et meilleur buteur de l'Euro avec six filets, Antoine Griezmann, donner l'avance aux siens, mais ils n'ont jamais pu se lever de leur siège, leur équipe s'étant fait blanchir 1-0.
Ils étaient toutefois sur le bord de leur siège à la moindre occasion française, de la même manière qu'un partisan du Canadien regarderait un match de séries éliminatoires.
U-15 féminin AAA
C'est à l'occasion de la mi-saison de l'équipe de soccer U-15 féminin AAA que Paul Goulet a ouvert les portes du Complexe Artopex pour accueillir les joueuses et les parents de l'équipe.
«C'est une occasion pour se rassembler, puisque nous sommes tous des amateurs de soccer. On ne voulait pas manquer ça», glisse M. Goulet, le directeur général du Complexe Artopex, au sujet de la finale de l'Euro.
Le Cosmos de Granby U-15 féminin AAA se trouve présentement au 9e rang, en milieu de peloton de son classement, avec quatre victoires, cinq parties nulles et cinq défaites.