Mathieu Asselin a amassé neuf points en 14 matchs cette saison.

«Il faut ramer dans le même sens»

Les Maroons affrontent samedi soir le Wild de Windsor à l'aréna Jacques-Chagnon dans le cadre de leur dernier match du calendrier régulier présenté à domicile. Et Michel Deschamps sera bel et bien de retour derrière le banc.
« La forme est revenue ! », lance celui qui a aussi voulu adresser un message à ses joueurs, dont il a déploré le manque de sérieux, en passant un tour il y a une semaine. Du moins le sérieux de certains.
Dans l'édition de lundi de La Voix de l'Est, Deschamps avait insisté sur un commentaire entendu à Lac-Mégantic (défaite de 9-6) trois jours plus tôt. « Me faire dire par un joueur "Ce n'est pas la fin du monde, on revient juste des Fêtes !", je ne le prends pas. Si des gars peuvent prendre off, moi aussi­, je le peux ! », avait-il raconté.
Le capitaine des Maroons, Mathieu Asselin, est d'avis que Deschamps a voulu réveiller ses joueurs.
« C'est du hockey senior, mais c'est du gros hockey senior et tant qu'à t'impliquer, il faut que tu le fasses pour vrai, a expliqué l'ancien des Inouk et de l'Océanic­ de Rimouski lorsque joint par l'auteur de ces lignes. L'absence de Michel, ça a été comme un wake-up call. »
Asselin croit en son équipe. « On a un gros club, mais il faut tous ramer dans le même sens. Le talent est là, il faut juste que l'attitude­ suive. »
Dans la même veine, il affirme que les joueurs des Maroons aiment jouer pour Deschamps.
« Michel, c'est un bon coach et il comprend comment ça fonctionne, le hockey senior. Les gars l'apprécient et personne ne serait heureux de le voir partir. On est tous de son bord. »
Mais Asselin, qui a amassé neuf points en 14 matchs cette saison, ne sera pas en uniforme face au Wild. Il traine une blessure depuis un bout et il doit se soigner.
« À la suite d'une mise en échec, j'ai eu la vessie perforée. Je ne suis pas à mon maximum. Quand je suis en mode accélération, ça me fait mal. Un peu de repos devrait me faire du bien. »
Michaël Tessier, dit le réserviste de luxe, prendra sa place dans l'alignement. Le défenseur Samuel Cloutier, aussi blessé, sera également absent. Olivier Laliberté sera devant le filet.
L'objectif, l'avantage de la glace
Les Maroons ont rendez-vous avec une équipe qui n'avait pas perdu en temps réglementaire à ses huit derniers matchs avant de recevoir Lac-Mégantic vendredi. Oui, Michel Deschamps prend le Wild très au sérieux.
« Dans ma tête, on s'apprête à jouer un match des séries, dit-il. Windsor est sur une superbe séquence et c'est le genre de match qu'il faut gagner pour se donner confiance à l'aube des séries. »
Avec trois matchs à jouer, les Maroons (11-8) occupent le quatrième rang du classement de la Ligue de hockey senior de la Mauricie. Deschamps ne rêve plus à la première place, mais il veut que son équipe termine le plus haut possible.
« Je tiens à avoir l'avantage de la glace le plus longtemps possible en séries. Quand tu sais que le septième match sera disputé chez vous, c'est un gros plus, psychologiquement parlant. On fait du hockey senior et, financièrement parlant aussi, ce n'est pas une mauvaise chose non plus de jouer la septième partie à la maison. »
Les équipes de la LHSAM ont enfin jusqu'à dimanche, à minuit, pour s'échanger des joueurs et mettre la main sur des patineurs dits « non statués » (LNAH, LHJMQ et LHJAAAQ). Deschamps affirme qu'il pourrait se passer des choses.