La prochaine saison de la LHSAAAQ pourrait débuter à la mi-octobre.
La prochaine saison de la LHSAAAQ pourrait débuter à la mi-octobre.

Hockey senior AAA: une volonté ferme de présenter une saison

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Réunis à Drummondville samedi, les dirigeants de la Ligue senior AAA du Québec ont exprimé une volonté ferme de faire du hockey en 2020-2021.

«Le contexte est particulier, mais nos équipes sont déterminées à se serrer les coudes et à s’entraider, a expliqué le président Dominic Lussier. Il y aura encore des rivalités la saison prochaine, mais elles devront demeurer sur la patinoire.»

Une seule équipe n’était pas représentée à cette importante réunion : celle des Loups de La Tuque. Ce qui a fait grimacer tout le monde.

«À l’heure où on se parle, la santé publique permet les rassemblements de 250 personnes à l’intérieur, a repris Lussier. Pour arriver à faire du hockey dans le respect des règles, nous n’aurons pas le choix de réduire nos dépenses et d’augmenter le prix de nos billets.»

La webdiffusion a aussi été un sujet discuté à Drummondville. Mais il semble que l’entreprise soit trop dispendieuse pour la LHSAAAQ.

Mais le fameux chiffre de 250 personnes est très aléatoire, dépendant de la grandeur des arénas. À Joliette, par exemple, la Ville a semble-t-il fixé la capacité d’accueil à 235 personnes; à Bécancour, c’est… 115.

À Granby, les Bisons ont obtenu la confirmation, lundi, qu'ils pourront recevoir 250 spectateurs au Centre sportif Léonard-Grondin.

Plus que jamais, les propriétaires d’équipes de la LHSAAAQ devront être des partenaires en 2020-2021. Clairement, un véritable partage des revenus devra être instauré.

«Mais le calendrier devra aussi être fait en fonction de limiter les dépenses, a encore dit Lussier. Par exemple, il faudra insister sur les rivalités naturelles et favoriser les voyages les plus courts.»

Rien n’est encore coulé dans le béton, évidemment. Mais on parle malgré tout d’un calendrier de 22 matchs, comme par le passé. Avec un calendrier préparatoire qui débuterait à la mi-septembre et un calendrier régulier qui débuterait à la mi-octobre.

Les dirigeants de la LHSAAAQ vont à nouveau se réunir le week-end prochain afin d’établir un plan de match plus précis.

Roy encouragé

Grand patron des Bisons, Christian Roy a aimé ce qu’il a entendu en fin de semaine.

«J’ai surtout aimé l’unité qu’il y avait parmi les représentants des équipes présentes, a-t-il dit. Tout ça est de très bon augure.»

La semaine dernière, Roy ne semblait toutefois pas entiché par la limite de 250 personnes dans les gradins. Comme tout le monde, il semble avoir espoir que la situation va évoluer et que la limite sera éventuellement augmentée.