Le logo des Mustangs de Granby
 Le logo des Mustangs de Granby

Hockey balle: les Mustangs de Granby se préparent malgré tout

Les dirigeants de la Ligue nationale de hockey balle espèrent toujours entamer la première saison du circuit à la fin mai. Et ils espèrent également toujours tenir leur repêchage à la fin du mois.

«Comme un peu tout le monde, nous sommes en mode attente, a expliqué Mathieu Hainault, un de ceux qui ont amené une concession à Granby. On a encore un peu de temps devant nous, mais ça commence à être serré…»

Hainault sera l’entraîneur en chef et le directeur général des Mustangs, car c’est ainsi que l’équipe s’appellera. Au moment de lui parler, mardi après-midi, il étudiait la liste des joueurs en vue du repêchage.

«Il y a plein de bons joueurs disponibles, a-t-il dit. À Granby seulement, on a assez de joueurs de qualité pour former une bonne équipe. Mais voilà, tout le monde doit passer par le repêchage.»

Hainault a l’impression que les meilleurs joueurs au Québec seront repêchés lors des quatre ou cinq premières rondes et que les équipes jetteront ensuite leur dévolu sur les joueurs locaux. Chacun des clubs repêchera 16 joueurs et pourra ensuite en inclure quatre autres à sa liste.

Granby, on le sait, est une excellente ville de hockey balle. De l’avis de plusieurs, les anciens des Inouk Samuel Lauzon, Patrice Demuy et Brandon Tracey, l’entraîneur des Inouk Jason Tracey, le porte-couleurs de l’Armada de Blainville-Boisbriand Benjamin Corbeil, de même que Charles Monette et Kevin Rousseau, qui se sont déjà illustrés à l’international, ainsi qu’Olivier Davignon, qui a gardé les buts ici et là au hockey senior, comptent parmi les bons joueurs que l’on retrouve au Québec.

La Ligue nationale de hockey balle aura 12 concessions. Il y aura des équipes à Anjou, Boucherville, Drummondville, Joliette, Lévis, Mirabel, Québec, Saint-Léonard-d'Aston, Sherbrooke, Trois-Rivières, Victoriaville et bien sûr Granby. Alex Burrows, devenu entraîneur adjoint du Rocket de Laval après une belle et longue carrière dans la Ligue nationale de hockey, sera le président du circuit.

Burrows a été l’un des meilleurs joueurs au monde de hockey balle. Et il rêve d’amener son sport rien de moins qu’aux Jeux olympiques.

De l’intérêt

Granby a beau être une bonne ville de hockey balle, Mathieu Hainault avoue avoir été un brin étonné par l’intérêt suscité par l’annonce de la venue d’une équipe d’ici dans le premier circuit de hockey balle professionnel.

«J’ai reçu une tonne de messages, que ce soit de la part de joueurs ou de futurs partisans. C’est l’fun de voir ça. En espérant maintenant qu’on pourra jouer…»

En espérant.