L’équipe féminine de Handball Granby (en foncé) a mérité le bronze en remportant un match enlevant contre Edmonton.

Handball senior: domination québécoise en sol granbyen

Tenu ce week-end dans les gymnases des écoles du Verbe Divin et J.-H.-Leclerc, le championnat canadien de handball senior a culminé dimanche avec la présentation de deux finales entièrement québécoises. Les joueuses du club de handball Champlain ont remporté le volet féminin, tandis que le Celtique de Montréal a triomphé chez les hommes.

« Ça prouve que pour les standards canadiens, le handball québécois est encore très, très bon », a souligné Marc St-Laurent, responsable de l’organisme Handball Granby, qui était mandaté par la fédération provinciale pour organiser le tournoi.

« Je ne m’attendais pas à ça, parce que je n’avais pas vu jouer l’équipe masculine Toronto 1, majoritairement composée de joueurs provenant de l’Europe. Ils ont disputé de bons matchs, mais il leur manquait un petit quelque chose... »

Granby mérite le bronze

Le club Champlain a défait celui d’Ahuntsic-Cartierville (CHAC) lors de la finale féminine.

L’équipe de Handball Granby, à laquelle se sont greffés deux joueuses de l’extérieur, a quant à elle mérité le bronze au terme d’une partie enlevante contre Edmonton.

« On perdait 6-0 en début de match, et par quatre buts à la mi-temps. Si ma mémoire est bonne, on a créé l’égalité à 14 minutes de la fin. On a ensuite réussi à aller chercher la victoire dans les cinq dernières minutes », a raconté coach St-Laurent.

Les représentantes de la région ont aussi battu Toronto deux fois en cours de route.

« On a complété notre équipe avec des filles très jeunes, qui sont encore dans la catégorie juvénile. Malgré leur grande nervosité, elles ont relevé le défi avec brio.

Au plan individuel, notons que deux athlètes de Handball Granby se sont taillé une place sur l’équipe d’étoiles féminine, soit l’arrière Laurie Lacasse et l’ailière Nassima Benhacine. »

Un bel engouement

Du côté masculin, le Celtique a raflé les grands honneurs aux dépens du club de Lévis. Le CHAC est monté sur la troisième marche du podium.

L’organisation du championnat canadien de handball senior avait été octroyée à Granby en raison de la popularité de ce sport dans la région et des événements d’envergure qui ont été présentés par le passé.

Marc St-Laurent a d’ailleurs observé un bel engouement à compter de vendredi soir. « Le gymnase était plein lors des deux finales », a-t-il précisé.

Outre quelques « bonnes blessures », aucun événement regrettable n’a été rapporté. Une trentaine de bénévoles ont contribué au bon déroulement du tournoi.

Malgré le principe d’alternance qui prévaut généralement, l’événement pourrait demeurer dans l’est du pays en 2020, question de marquer le 50e anniversaire de Handball Québec.