« On est solides au monticule comme en défensive, on a un peu de travail à faire au bâton et j’adore cet enthousiasme qui se dégage du vestiaire », mentionne Yannick Parent.

Guerriers: «Ça sent bon», estime Parent

« Les gars sont confiants et ils sont contents que la saison commence. On croit en nous et on y croit pour vrai. »

Les Guerriers de Yannick Parent entament leur neuvième saison au sein de la Ligue de baseball junior élite samedi après-midi en recevant le Royal de Repentigny dans le cadre d’un programme double qui débutera sur le coup de 14 h au stade Napoléon-Fontaine. Et si on se fie à Parent, l’enthousiasme sera au rendez-vous.

« J’aime mon équipe, lance Parent, qui en sera à sa première saison comme véritable patron dans l’abri des Guerriers. On est solides au monticule comme en défensive, on a un peu de travail à faire au bâton et j’adore cet enthousiasme qui se dégage du vestiaire. »

Hugo Brochu (fiche de 3-6 en 2017) et Samuel Robichaud (qui arrive de l’Académie de baseball du Canada) seront les lanceurs partants des Guerriers face au Royal, champion en titre de la LBJÉQ.

En fait, c’est un gros week-end qui attend les Guerriers, qui affronteront la formation des moins de 16 ans de l’ABC dimanche après-midi lors d’un autre programme double présenté au stade. Et vous avez bien lu, les moins de 17 ans ont été remplacés par les moins de 16 ans cette saison dans la LBJÉQ.

« On veut connaître un bon départ, reprend Parent. Et on veut montrer à nos partisans que ce n’est pas de la frime, qu’on a une belle équipe. Je ne vous ferai pas croire qu’on vise le championnat, mais je nous vois dans les meilleures équipes du milieu du classement. On a certainement le potentiel pour jouer ,500. »

Parent répète que ses Guerriers seront encore jeunes, mais tout de même moins jeunes que la saison dernière. Le lanceur Alexandre Brunelle sera le seul joueur de 22 ans, du moins jusqu’à ce que le receveur James Grondin soit remis de son opération à une épaule.

« En comptant ceux qui arrivent de l’ABC, on a plusieurs recrues, mais on parle de joueurs de talent. On ne déborde pas d’expérience, mais on va bien entourer nos jeunes. »

Gauthier, le meneur
David Gauthier, qui devrait revenir des États-Unis à la fin mai, sera le chef de file des Guerriers au monticule. Et quand il ne lancera pas, il jouera principalement au premier coussin. Tant sur la butte qu’au bâton, il sera dominant, il s’imposera comme un des meilleurs joueurs de la ligue, clame Parent.

Brochu, Brunelle, Robichaud, Josua Ouellet, Émile Bellemare (qui arrive de LaSalle), Pierre-Olivier Monty (midget AAA) de même que Jonathan Cardin, qui revient d’une saison à jouer dans le junior BB avec ses amis et que Parent identifie comme son releveur de fin de match, compléteront l’essentiel du personnel de lanceurs.

La plupart du temps, on verra Kirkland Fryer (qui vient du midget AAA), Félix Bellemare (LaSalle) Isaac Maillot-Bérard (ABC), Simon Després (ABC), Matthew Lamarche (Laval), Lucas Bouchard, Christophe Morel (Coaticook) et Alexandre Clavette (Coaticook et Montréal) au champ intérieur alors que Marc-Antoine Lefebvre, Sébastien Léger, Cédryk Émond, Dereck Saint-Pierre (Coaticook) et Guillaume Beaudry, à son retour des États-Unis, seront principalement utilisés au champ extérieur.

« Ça sent bon, insiste Parent. On a fait un pas en avant la saison dernière et on peut en faire une couple d’autres cette année. Oui, on y croit. »

Le vétéran lanceur Hugo Brochu

BROCHU A RAREMENT ÉTÉ AUSSI INSPIRÉ

Le vétéran lanceur Hugo Brochu affirme qu’il a rarement été aussi inspiré à l’aube d’une nouvelle saison de baseball. 

« J’ai été touché par le discours de Denis Lamontagne au début du camp d’entraînement, explique-t-il. Il nous a rappelé pourquoi on joue au baseball, pourquoi on aime tant ce sport. Il nous a dit que notre séjour avec les Guerriers, c’était d’abord et avant tout une belle et grande expérience de vie. J’ai ça en tête depuis quelques semaines et ça me stimule, ça me motive… » 

Denis Lamontagne agit en tant que directeur des opérations baseball chez les Guerriers. L’ex-lanceur étoile des Castors d’Acton Vale, qui a été élu au Temple de la renommée de la Ligue de baseball majeur du Québec l’automne dernier, a déjà une grande influence sur les membres de l’organisation granbyenne. 

« Moi, je suis très positif en pensant à la nouvelle saison, reprend Brochu. On a eu un bon camp, l’ambiance au sein du groupe est excellente et on a de bons joueurs un peu partout. On est encore jeunes, mais on a plein de joueurs de qualité. » 

Brochu, 21 ans, est aussi d’avis que les Guerriers doivent s’inspirer de ce qu’ils ont accompli la saison dernière, eux qui ont remporté leurs premiers matchs éliminatoires à vie. 

« On a commencé à construire quelque chose et il faut partir de là pour la suite. » 

Les Guerriers s’attendent à beaucoup de Brochu, qui a la plupart du temps été appelé à lancer les gros matchs en 2017.

 « Je ne me fixe pas d’objectifs, mais c’est normal qu’on compte sur moi. À la mi-saison, l’an dernier, mon bras était fatigué. Mais là, je suis en parfaite forme. J’espère en donner beaucoup à l’équipe. »