L’équipe de Granby évoluera au centre Dek Hockey Dix10, qui aura droit à des rénovations importantes d’ici au début de la saison.

Granby dans la Ligue nationale de hockey balle

Le projet était dans l’air depuis un certain temps, mais voilà maintenant que c’est officiel : le Québec abritera la toute première ligue de hockey balle professionnelle au monde. Fondée par Alex Burrows, la Ligue nationale de hockey balle entamera ses activités à la fin du mois de mai.

Et comme il se doit, Granby a obtenu une des 12 concessions du circuit. Mathieu Hainault, copropriétaire du centre Dek Hockey Dix10, de même que Johnny Cloutier, qui fait dans le hockey senior à Saint-Hubert, et Patrick Ducharme, qui a fondé le tournoi de la Coupe Burrows, sont derrière le projet chez nous.

« Il est tout à fait naturel que Granby fasse partie de la LNHB, a expliqué Hainault. Après tout, il y a plus de 400 équipes de hockey balle en ville. Vous aurez beau chercher, vous ne trouverez pas de meilleure ville de hockey balle au Québec. »

Anjou, Boucherville, Drummondville, Joliette, Lévis, Mirabel, Québec, Saint-Léonard-d’Aston, Sherbrooke, Trois-Rivières et Victoriaville sont les autres villes qui ont mis la main sur une concession de la LNHB.

Chaque équipe jouera 16 matchs en saison régulière, dont huit à domicile. Huit des 12 formations participeront aux séries éliminatoires.

L’équipe de Granby évoluera au centre Dek Hockey Dix10, qui aura droit à des rénovations importantes d’ici au début de la saison.

Un repêchage aura lieu en avril afin de former l’alignement des équipes. La liste de protection des formations sera constituée de 20 joueurs et les clubs pourront « habiller » neuf joueurs et deux gardiens à chaque match. On jouera enfin à trois contre trois.

Et puisqu’on parle d’une ligue professionnelle, il est à noter que les joueurs seront rémunérés.

Un rêve

La création d’une ligue professionnelle de hockey balle est la réalisation d’un rêve pour bien des gens, affirme Mathieu Hainault, qui a lui-même été très impliqué dans la fondation du circuit.

« Ça fait quand même un bout que l’idée mijote, a-t-il avoué. Ça a commencé par des discussions dans un tournoi, puis il y a eu une réunion, puis une autre, puis une autre et nous avons fini par accoucher de ce beau projet. Ça a été beaucoup de travail, mais je pense que tout y est afin que ça fonctionne. »

Alex Burrows sera le président de la ligue. Actuellement adjoint à l’entraîneur en chef Joël Bouchard chez le Rocket de Laval, dans la Ligue américaine de hockey, Burrows a disputé 13 saisons dans la Ligue nationale. Et il a aussi été tout un joueur de hockey balle, un des meilleurs de l’histoire, dit-on tout le temps.

« Alex apporte beaucoup la crédibilité à la ligue, c’est certain », a souligné Hainault.

Hainault n’est lui-même pas un vilain joueur de hockey balle. En 2018, il a mené l’équipe canadienne de hockey balle des 35 ans et plus à la conquête du championnat mondial en Slovaquie.

Il va maintenant s’attaquer à un tout autre défi.