David Godbout en plein combat la saison dernière.

Godbout : quatre matchs de suspension et une amende

Les autorités de la Ligue de hockey senior AAA du Québec ont imposé une suspension de quatre matchs ainsi qu’une amende (dont le montant n’a pas été révélé) à David Godbout à la suite des propos qu’il a tenus après un combat livré à Bécancour le 28 décembre dernier.

« J’ai parlé longuement à David et je lui ai laissé la chance de s’expliquer, a mentionné le président de la LHSAAAQ, Michel Dorais, lorsqu’il a contacté l’auteur de ces lignes. David s’est excusé une nouvelle fois et je sais qu’il est sincère dans ses repentirs. N’empêche qu’il a dit des choses qui ne se disent tout simplement pas, qui sont inacceptables, et qu’il fallait sévir. »

Après s’être battu avec Marc-André Côté pendant le temps des Fêtes à Bécancour, Godbout, alors qu’il était escorté en dehors de la patinoire, a tenu des propos homophobes. Le bagarreur et président des Maroons s’est retrouvé dans l’eau chaude lorsque le site danslescoulisses.com a mis en ligne la vidéo de l’incident lundi matin.

« Les bagarres ont leur place dans notre ligue, ça fait partie du spectacle, mais il y a des agissements qu’on ne peut tolérer », a répété Michel Dorais, d’Acton Vale. 

En étant suspendu quatre matchs, Godbout ne pourra participer à aucune des rencontres restantes au calendrier des Maroons en saison régulière.

Après s’être excusé pour ses propos en début de semaine, Godbout a affirmé qu’il allait prendre ses distances un temps par rapport aux Maroons, estimant qu’il était devenu une distraction négative pour l’organisation. Il n’a d’ailleurs pas commenté les sanctions émises par la LHSAAAQ.