Zachary Gagnon n’a pas cédé grand-chose aux frappeurs des Cards mercredi. Le droitier a espacé quatre coups sûrs en six manches dans un blanchissage de 3-0.
Zachary Gagnon n’a pas cédé grand-chose aux frappeurs des Cards mercredi. Le droitier a espacé quatre coups sûrs en six manches dans un blanchissage de 3-0.

Gagnon et les Guerriers blanchissent les Cards

On se doutait bien que le premier match officiel des Guerriers cette saison serait avant tout un duel de lanceurs. Il aurait probablement été sage de miser sur Conor Angel, mais c’est plutôt Zachary Gagnon qui a pris le dessus mercredi soir. Le droitier n’a pas cédé grand-chose aux Cards dans un blanchissage de 3-0 signé sur la route.

En plus d’espacer quatre coups sûrs en six manches de travail, le résident de Sainte-Julie a retiré neuf frappeurs sur des prises. Les locaux ont placé des coureurs en position de marquer lors de chacun des trois premières manches, mais Gagnon et sa défensive ont toujours été en mesure de fermer la porte.

«Zach a été vraiment impressionnant ce soir, que ce soit pour son choix de lancers ou son ratio balles/prises. Il prenait toujours les devants dans le compte», souligne le gérant des Guerriers junior élite, Denis Lamontagne.

«Il a limité son nombre de lanceurs et ça m’a permis de l’utiliser plus longtemps que prévu.»

À son premier match comme gérant des Cards, Kevin Lafrance a pris la décision, étonnante diront certains, de remplacer Angel même s’il avait effectué six retraits sur des prises et permis seulement un simple après quatre manches.

Les visiteurs ont certes ouvert le pointage à ses dépens en début de quatrième. Après un but sur balles soutiré par Isaac Mailhot-Bérard, Médérick Nadeau-Chalut a fait ses débuts dans la LBJEQ à titre de coureur suppléant. Un simple de Xavier Bégin, combiné avec une erreur de Jordan Glazer au champ droit, a ensuite permis à Nadeau-Chalut de croiser le marbre.

«Il a fallu travailler fort pour arracher un point contre Angel. Mais je l’ai déjà dit : on va essayer de profiter de la moindre erreur cette saison. On l’a fait ce soir», se réjouit Lamontagne.

Le pointage est demeuré inchangé jusqu’en début de sixième manche, alors Francis Beaudoin, autre recrue chez les Guerriers, a produit deux points à l’aide d’un simple. Nadeau-Chalut a croisé le marbre à nouveau sous les yeux du releveur Josh Clark.

«Notre profondeur nous a bien servi ce soir. On a pu utiliser des coureurs suppléants au bon moment.»

«Francis a été solide ce soir. Je l’ai toujours aimé, comme joueur et comme personne, et il me le rend bien jusqu’à maintenant. Son frère (Maxime) a été un joueur important à Granby et c’est un fit naturel de le voir dans notre uniforme.»

Parfait en septième, Jeffrey Dupont a confirmé la victoire des Guerriers et enregistré un sauvetage.

De LaSalle à Lachine

Notons que ce match a été disputé au Stade Denis-Boucher de Lachine puisque le domicile habituel des Cards, le Stade Éloi-Viau, n’est pas disponible cet été en raison de rénovations. Ils ont donc dû déménager dans l’arrondissement voisin le temps d’une saison.

Les Guerriers effectueront leur rentrée locale vendredi, alors que le Rocket de Coaticook sera de passage au Stade Napoléon-Fontaine. Denis Lamontagne confiera la balle à Samuel Robichaud ou Félix Dubeau-Hervieux, dépendamment de leurs disponibilités.

Samedi, ce sera au tour des Ducs de Longueuil de s’amener dans la région pour un programme double. En raison des directives émises par la Ville de Granby en lien avec la COVID-19, un maximum de 50 spectateurs sera admis pour chacune de ces trois parties.