Le Bromontois Frédérick Gaudreau (no 89) a enfilé son premier but en saison régulière dans la LNH le 21 novembre dernier face aux Blues.

Frédérick Gaudreau heureux de son rôle avec les Predators

Alors qu’il avait fait sensation en marquant trois fois en finale de la Coupe Stanley au printemps 2017, Frédérick Gaudreau se retrouve moins souvent sous les projecteurs cette saison. N’empêche que l’attaquant bromontois semble avoir enfin fait sa place chez les Predators de Nashville.

En date de jeudi après-midi, Gaudreau avait amassé un point en 16 matchs depuis le début de la campagne. Il a débloqué son compteur en enfilant son tout premier but en saison régulière dans la LNH le 21 novembre dernier face aux Blues de St. Louis.

« Ça m’a fait du bien, c’est certain », a reconnu l’attaquant de 25 ans, en entrevue avec La Voix de l’Est.

« Je ne mettais pas trop d’emphase là-dessus, parce que selon moi, le plus important est de bien s’occuper des petits détails. Mais je ne cacherai pas que c’est toujours plaisant de marquer, surtout quand il s’agit d’un premier but. »

Gaudreau évolue actuellement au centre du quatrième trio des Predators, souvent en compagnie de Zac Rinaldo et Miikka Salomaki.

« On doit d’abord s’assurer d’être fiables (défensivement) et d’apporter de l’énergie. Si on peut contribuer à l’attaque, tant mieux, mais notre rôle est avant tout d’apporter du momentum », a précisé le Bromontois.

En moyenne, l’entraîneur-chef Peter Laviolette utilise Gaudreau durant un peu moins de huit minutes par match. Le numéro 89 a toutefois franchi le cap des dix minutes à deux reprises au cours des dernières semaines.

« Les entraîneurs nous ont dit qu’ils étaient très satisfaits de notre trio dernièrement. On doit continuer de travailler fort », a-t-il indiqué.

Toujours très modeste, Frédérick Gaudreau ne tient rien pour acquis. On sent toutefois qu’un rôle régulier lui permet de gagner en confiance parmi l’élite de son sport.

« J’essaie de profiter de chaque moment. J’apprécie tellement le fait d’être ici. »

Au sommet dans l’Ouest

Avant leur duel de jeudi soir face aux Coyotes de l’Arizona, les Predators dominaient le classement de la division Centrale et celui de la conférence de l’Ouest.

« On a un bon mélange de talent, de profondeur et d’expérience. Notre vestiaire est rempli de bons joueurs, mais aussi de bonnes personnes. L’équipe est également très bien gérée par le coaching staff », a fait valoir Gaudreau.

Qui plus est, les Predz se tirent plutôt bien d’affaire malgré l’absence de joueurs-clés tels que P.K. Subban et Viktor Arvidsson.

« Quand il y a des blessés, on doit tous élever notre jeu d’un cran et saisir les opportunités qui s’offrent à nous », a résumé le Bromontois.

Notons que les Predators seront de passage à Ottawa le lundi 17 décembre. Ils affronteront également le Canadien au Centre Bell le samedi 5 janvier.