«J’essaie de m’entourer de gens qui aiment ça autant que moi, sinon plus. Et transmettre sa passion, c’est l’fun», lance François Lemay.

François Lemay: ouvrir les portes du baseball

François Lemay, on va se le dire, a de la suite dans les idées. Pour parler de la saison de balle qui s’en vient, le nouveau président de Baseball mineur Granby a convié le journaliste le jour même de l’arrivée du printemps.

« Il fait soleil, il fait un peu plus chaud et la neige commence à fondre. Ça sent le baseball, non ?, lance celui qui est aussi conseiller politique du député et ministre François Bonnardel. Dans pas long, on va jouer dehors et les jeunes vont s’amuser ! »

Lemay a accepté le poste de président de BMG à l’automne. À 42 ans, il donne de son temps à son sport favori depuis 26 ans comme entraîneur ou comme dirigeant. Et il a longtemps joué avant. La balle, il aime ça pour vrai.

« J’aime ça pour vrai et dans mon nouveau poste, je pense que c’est ma plus belle qualité, dit-il. Et j’essaie de m’entourer de gens qui aiment ça autant que moi, sinon plus. Et transmettre sa passion, c’est l’fun. »

Lemay qualifie déjà Granby d’excellente ville de baseball. Une ville de baseball qu’il veut toutefois voir grandir encore. Et ça commence avec les jeunes du baseball mineur, ses jeunes.

« Cette année, j’aimerais qu’on atteigne le chiffre magique de 200 joueurs. On avait 180 joueurs l’été dernier et 192 l’été d’avant. La légère baisse de l’an passé s’explique essentiellement par le nombre de joueurs qui ont gradué au niveau AA avec l’organisation de Richelieu-Yamaska. »

Lemay veut « ouvrir les portes » du baseball à tous et à toutes. Aux garçons, aux filles, à ceux qui ont besoin d’assistance (baseball adapté), à ceux qui ont des sous, à ceux qui en ont moins.

« Au cours des prochaines semaines (ça commence ce week-end au gymnase du Verbe Divin), on va avoir des portes ouvertes pour tous ceux qui ont le goût d’essayer ça, ce beau sport qu’est le baseball. Ça ne coûtera rien à personne et on va accueillir les jeunes avec le sourire. On n’a pas d’objectifs précis, mais si ça donne le goût à quelques-uns d’embarquer avec nous, on sera très heureux. »

Des outils

Oui, François Lemay veut davantage de jeunes sur nos terrains de baseball. Et pour faire en sorte que les joueurs apprécient leur expérience, ils vont donner à ses bénévoles, les entraîneurs, les moyens de rendre les jeunes heureux.

« Il faut donner plus d’outils à nos entraîneurs, ceux qui passent l’été avec les joueurs. Si un jeune s’améliore, il va aimer jouer au baseball. Et pour ce faire, il doit être bien coaché. On va payer la formation à nos entraîneurs, on va insister pour qu’ils la suivent, on va les aider à s’améliorer eux-mêmes afin qu’ils permettent à leurs joueurs de progresser. Il y a bien des choses qui passent par là… »

Qu’on le veuille ou non, l’argent est le nerf de la guerre un peu partout et malheureusement même au niveau du sport amateur. Lemay et les membres de son organisation ont travaillé au cours des derniers mois à aller chercher des sous et les résultats sont encourageants.

« On va payer à chacune de nos équipes un tournoi. Moi, quand j’entendais dire que tel joueur ne pouvait pas participer à un tournoi parce que ses parents n’avaient pas d’argent pour ça, ça me fendait le cœur… »

Baseball mineur Granby tiendra bientôt une conférence de presse afin de dévoiler les grandes lignes de la prochaine saison. Ce qui fait que Lemay a voulu s’en garder un peu. Mais on peut vous dire qu’il y aura un tournoi pee-wee l’été prochain à Granby, qu’il y aura une équipe à 100 % féminine et qu’il y aura davantage de terrains disponibles pour le baseball…

« Je pense qu’on va se faire un bel été », conclut François Lemay.