Même s’il n’a pas fait de sortie publique comme Jason Larochelle, Jonathan Bouchard est en période de réflexion par rapport à son avenir avec les Maroons.

Fortin: «On a travaillé fort»

On ne peut certainement pas encore parler des « nouveaux Maroons », mais ceux dirigés par le duo Fortin-Lapierre, ou Lapierre-Fortin, c’est selon, feront leur entrée en scène, samedi soir à l’aréna Jacques-Chagnon, alors qu’ils affronteront les Sportifs de Joliette.

« David et moi, on a travaillé fort cette semaine, a expliqué Miguel Fortin, qui a maintenant un entraîneur associé à ses côtés. On a parlé stratégie, on a parlé système de jeu, je lui ai parlé de nos joueurs, de la ligue en général, etc. J’ai passé plus de temps avec lui qu’avec ma femme cette semaine ! »

Mais avant d’aller plus loin, réglons la question de ceux qui n’y seront pas, qui risquent de ne pas y être… ou qui y seront peut-être.

D’abord, Olivier Laliberté, congédié par le président David Godbout dimanche dernier, a été invité à revenir par David Lapierre qui, rappelons-le, a obtenu carte blanche quant aux décisions relatives au hockey. Celui qui était l’adjoint de Fortin depuis la saison dernière était en période de réflexion encore vendredi soir. Derrick Jacobs assistera Lapierre et Fortin derrière le banc face aux Sportifs.

Quant au défenseur Jason Larochelle, qui a claqué la porte cette semaine à la suite du congédiement de Laliberté, qu’il a qualifié d’un manque de respect, il est aussi en réflexion à savoir s’il reviendra ou non. Même chose pour Jonathan Bouchard qui, même s’il n’a pas fait de sortie publique, n’a pas apprécié qu’on remercie Laliberté non plus.

« On respecte le moment de réflexion de tous et chacun, a repris Fortin. Quand tu fais du hockey senior, il faut que ça te tente pour vrai. »

Pour le reste, les Maroons devront assurément faire sans Jason Crack (commotion, on a fini par le savoir) et Charles Power (épaule). Alex Côté pourrait aussi rater le match, mais celui-là pour des raisons personnelles qui n’ont rien à avoir avec les événements de cette semaine.

François Lacerte sera devant le filet.

Élan positif

C’est néanmoins dans un élan positif que les Maroons (7-8-2) se frotteront aux Sportifs (9-5-2) samedi soir.

« Le début de semaine a été très dur, mais les derniers jours ont amené beaucoup d’enthousiasme, a encore dit Fortin. L’arrivée de David, c’est super positif pour l’organisation. Il nous reste encore cinq matchs au calendrier régulier, plus les séries, et tout est encore possible pour nous. »

En raison d’un match impliquant le Noir et Or de De Mortagne (son employeur premier, rappelons-le), en fin d’après-midi à Sherbrooke, Lapierre risque toutefois d’arriver un brin en retard à la rencontre des Maroons. Alors, pas de panique s’il n’est pas derrière le banc lorsque l’arbitre mettra la rondelle en jeu.

Il sera aussi intéressant de voir quel effet auront eu tous les événements de la dernière semaine sur l’humeur des partisans des Maroons. Seront-ils plus ou moins nombreux qu’à l’habitude ?