L’entraîneur-chef des Maroons, Miguel Fortin.

Fortin : « Nous méritons le respect »

Miguel Fortin lit les journaux et ce qui s’écrit sur internet. Il sait lui aussi que ses Maroons sont loin d’être les favoris en vue de leur série face au Condor, qui débute vendredi soir à Saint-Cyrille avant de se transporter à Waterloo samedi.

« Je ne me lancerai pas dans de grosses prédictions, mais je peux vous assurer d’une chose par exemple : nous allons donner une bonne série au Condor, a confié l’entraîneur-chef des Maroons. Je respecte notre adversaire, mais je pense que nous méritons le respect aussi. Après tout, il y a seulement trois points qui nous séparent en saison régulière. »

Fortin s’attend à une longue série et à une série émotive. « L’important, c’est de partir en force. Ça nous prend un gros match dès le départ, question d’imposer notre rythme et de démontrer que nous ne serons pas des touristes. Il faut partir fort. »

Le coach des Maroons s’attend aussi à ce que son gardien Paul Jr Bourbeau lui donne du gros hockey.

« Il est solide et on sait ce qu’il est capable de faire. Et je sens qu’il est prêt à nous en donner. Face à une attaque comme celle du Condor, il aura son gros mot à dire. Je compte sur lui, c’est clair. »

Alexis Millette (44 pts), Étienne Salvail (40 pts) et Charles-Alexandre Drolet (38 pts, dont 21 buts) ont fait du dommage cette saison dans le camp du Condor. En comparaison, le meilleur marqueur des Maroons, Philippe Bolduc, a obtenu 31 points.

« La discipline sera importante dans cette série, a repris Fortin. Ce sera une série émotive, mais il va quand même falloir contrôler nos émotions. »

Des choix à faire
À l’exception du dur à cuire Marc-André Roy, qui ne reviendra pas cette saison, les Maroons n’ont aucun joueur blessé. Fortin devra donc faire des choix à chacun des matchs.

« Pour le premier match, par exemple, Christopher Saurette et Jimmy Arseneault seront en uniforme, mais j’hésite à habiller David Godbout. Est-ce que deux durs seront suffisants ? Je ne sais pas. En séries, il y a moins de combats. Je n’ai pas encore pris de décision finale à cet effet. »

Ce n’est pas un dur, mais il semble qu’on ne verra pas Maxime Guyon en séries. La loyauté de Guyon, on le sait, va d’abord aux Nationals de Cornwall, de la Ligue fédérale.