L’entraîneur-chef des Incroyables juvéniles, Maxime Harkans

Football juvénile: une défaite gênante pour les Incroyables

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les changements apportés au sein du personnel d’entraîneurs des Incroyables juvéniles de l’école Joseph-Hermas-Leclerc n’ont pas porté fruit vendredi soir.

Évoluant à domicile, la formation granbyenne a été lessivée 45-0 par les Sphinx de l’école Jacques-Rousseau, située à Longueuil. « On a été dominés physiquement et athlétiquement. C’est plate à dire, mais c’était des hommes contre des enfants », souligne l’entraîneur-chef, Maxime Harkans. 

Les Sphinx ont remporté leurs trois matchs depuis le début de la saison, toujours par un écart d’au moins 28 points. 

Rappelons qu’après une défaite frustrante (24-17) des Incroyables juvéniles contre l’école Saint-Joseph le 13 septembre, Iannick Beauchamp a perdu ses fonctions de coordonnateur offensif au profit de Marc Gagnon. 

Beauchamp a précédemment dirigé l’équipe en tant qu’instructeur en chef. « Implanter un livre de jeux en une semaine, ce n’est pas facile. Dans d’autres circonstances, contre une autre équipe, peut-être qu’on aurait réussi à marquer des points », estime Harkans. 

Les Incroyables (0-3) tenteront de signer une première victoire vendredi prochain à Sorel-Tracy. « C’est sûr qu’on n’a pas le début de saison espéré. Mais dans ces conditions, on doit se serrer les coudes au lieu de se blâmer entre nous ».