Les Panthères de Granby ont remporté la médaille d’argent au niveau pee-wee A après s’être inclinés 2-1 en finale face aux Voltigeurs de Drummondville.

Finales difficiles pour les locaux au tournoi Lévrard-Trudel

La fin du tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel a été difficile pour les formations de la région. Les six finales débutaient à 9 h dimanche matin, mais les partisans du centre sportif Léonard-Grondin ont dû attendre jusqu’à 17 h pour enfin célébrer le but d’une équipe locale. Les organisateurs de la 41e édition du tournoi se réjouissent tout de même du succès et du bon déroulement de l’événement.

Les espoirs étaient pourtant grands après la victoire des Cobras de Granby en demi-finale au niveau atome C. Tôt samedi matin, les Granbyens avaient décroché avec succès leur place en finale en l’emportant 2-1 face aux Barons de Gatineau grâce aux buts de Masen Keene et d’Olivier Dion.

Ils n’ont toutefois pas réussi à répéter l’exploit en finale face aux Ambassadeurs 2 du CLL (Laurentides) et ont été blanchis par la marque de 2 à 0.

En avant-midi, c’était aux Husky de Cowansville de défendre l’honneur de Brome-Missisquoi au niveau pee-wee C. Malgré trois périodes intenses et la performance remarquable du gardien Cordell Johnson qui a arrêté 30 des 31 tirs qui ont été dirigés contre lui, les Cowansvillois se sont inclinés 1-0, n’étant pas parvenus à trouver le fond du filet adverse.

À 10 h 30, ce fut ensuite au tour des Bulls de Bedford de subir une correction de 8-0 lors de la finale atome B. Les Cantonniers 2 de Magog ont marqué huit fois, dont quatre buts dès la première période. Malgré leurs nombreuses tentatives de marquer, les Husky ont finalement été blanchis. Des six finales de la journée, seule celle de niveau atome A n’impliquait pas d’équipe régionale. Après une rencontre serrée, ce sont finalement les Mustangs de Napierville qui sont repartis de Granby avec la victoire en poche.

Le capitaine des Panthères Jérémy Marois estime que son équipe a manqué un peu d’intensité lors du match ultime.

Au niveau pee-wee B, les Aigles de Granby ont subi un sort semblable à celui de leurs jeunes camarades de Bedford. L’offensive des Riverains de Bécancour a eu raison de la défensive granbyenne et de la confiance de l’équipe qui a finalement perdu par la marque de 6-0.

Les Panthères l’échappent de peu

Il revenait donc aux Panthères pee-wee A de Granby de défendre l’honneur régional pour l’ultime finale du tournoi qui les opposait aux Voltigeurs 3 de Drummondville. Ces derniers ont déjoué le gardien des Panthères Adam Turgeon par deux fois. Les Granbyens ont su créer plusieurs opportunités de marquer, mais le gardien Kurtis Blanchette des Voltigeurs a repoussé 20 des 21 tirs granbyens, en route vers un gain de 2-1.

Seul le capitaine des Panthères Jérémy Marois a pu sauver les équipes de la région d’un blanchissage complet en marquant à la toute fin de la troisième période. La partie s’est d’ailleurs terminée avec quelques bousculades sur la patinoire.

« Il nous manquait juste cinq minutes pour gagner ! », a lancé l’entraîneur-chef des Panthères Peter Graves avant de rentrer au vestiaire. Pour le capitaine et seul marqueur de l’équipe Jérémy Marois, c’est plutôt l’intensité qui a fait défaut à sa formation lors de cette finale. Les Granbyens ont tout de même remporté la médaille d’argent.

Bilan positif

Pour la présidente du tournoi France Morin, cette 41e édition représente un franc succès. « On est très contents parce qu’il n’y a pas eu de blessés. Tout s’est bien passé tant sur la patinoire et dans les vestiaires qu’avec l’accueil des parents », a souligné Mme Morin.

Comme lors des tournois précédents, elle s’est occupée personnellement de l’accueil des équipes. La présidente a calculé avoir rencontré les formations participantes à 120 reprises en trois jours. Une cinquantaine de bénévoles permettent le bon déroulement de l’événement devenu au fil des ans une tradition du temps des Fêtes.