Le lanceur Kevin Valcourt a fait du bon boulot pour les Indians dimanche soir, accordant un point et quatre coups sûrs en six manches au monticule.

Finale de la LBSVF: les Indians étirent le suspense

Les Pirates de Saint-Bruno ne ressemblaient en rien à un club qui souhaitait célébrer un championnat, dimanche soir au stade Napoléon-Fontaine. Grâce à une victoire sans équivoque de 7-2, les Indians de Granby ont plutôt créé l’égalité 2-2 en finale de la Ligue de baseball senior de la Vallée des Forts (LBSVF).

Le cinquième et ultime match de cette série sera présenté à Saint-Bruno dès lundi soir.

« Lors du match précédent, on n’a pas été opportunistes, on a laissé beaucoup de gars sur les buts. Cette fois, on a fait le travail quand c’était le temps. On a profité de leurs erreurs », se réjouit le joueur-gérant Manuel Charron-Paris.

Cafouillages

Lors du quatrième match, disputé alors que le mercure avoisinait les 5°C, ce sont effectivement des erreurs qui ont fait la différence.

Les Pirates se sont d’ailleurs tirés dans le pied dès la première manche. Un but sur balles accordé par le lanceur Mathieu Surprenant et une erreur au deuxième but ont d’abord permis aux Indians de prendre les devants 3-0. Puis un mauvais relais du receveur a immédiatement creusé l’écart.

« Mettre quatre points sur le tableau en première, tu ne peux pas demander mieux », estime Charron-Paris.

« Notre objectif, c’est d’essayer de gagner chacune des manches. »

Les locaux ont aussi marqué à leur second tour au bâton alors qu’Alexandre Larivée, de retour avec les Indians depuis quelques semaines, a cogné un circuit au champ gauche.

Les Indians semblaient également en voie d’augmenter leur avance en fin de troisième, mais Anthony Choquette a plutôt été retiré sur élan, laissant ainsi trois coureurs sur les sentiers.

Ce fut ensuite au tour des Pirates de montrer les dents. Le lanceur Kevin Valcourt a toutefois soutiré deux ballons dans la droite pour étouffer la menace.

Le pointage est donc demeuré inchangé jusqu’en fin de cinquième manche. Un simple d’Étienne Racine et un lancer imprécis de Surprenant ont fait 7-0 pour Granby.

Valcourt intraitable

Les visiteurs se sont finalement inscrits au pointage en sixième, grâce à un simple de Surprenant. Il s’agit de la seule erreur coûteuse de Valcourt, qui a accordé quatre coups sûrs en six manches sur la butte.

« Kevin nous a donné trois bons départs en finale. Il lance très bien présentement », souligne Manuel Charron-Paris.

Le releveur Simon Lussier a concédé un point sans conséquence en fin de partie.

Les Indians ont livré une bonne performance en défensive dimanche soir. Cela dit, le jeu du match revient sans doute à Charron-Paris, qui a plongé pour réaliser un attrapé spectaculaire au champ centre.

Par ailleurs, notons que Benjamin Savage s’est rendu sur les buts trois fois sans avoir à faire contact. Le voltigeur de gauche a été atteint à autant de reprises par des mauvais lancers de Surprenant. Rien de volontaire, toutefois.

Finalement indisponible dimanche, Jean-Sébastien Varney sera plutôt au monticule pour Granby lors du match ultime. Une victoire permettrait aux Indians de fêter un second championnat en trois ans, eux qui ont triomphé en 2017.

« Sur papier, ils ont probablement un meilleur alignement, donc on devra encore être opportunistes », avance Charron-Paris.

« Par contre, on a gagné nos deux autres séries en cinq parties, donc on n’est pas stressé de jouer un autre match ultime. »