Félix Paquet a progressé tout au long de la saison dans l’uniforme des Cantonniers.

Félix Paquet n'est pas étranger aux succès des Cantonniers

Félix Paquet a très bien fait les choses cette saison avec les Cantonniers de Magog. Et c’est avec confiance que le défenseur de Bedford s’envole pour Thunder Bay en compagnie de ses coéquipiers en prévision de leur participation au tournoi de la Coupe Telus, le championnat canadien de hockey midget AAA.

« Ça a été une très belle saison, souligne l’athlète de 15 ans. On a une belle équipe, on forme un bon groupe et, individuellement parlant, l’adaptation à un calibre beaucoup plus élevé s’est relativement bien faite. Mais en même temps, il reste du travail à faire parce qu’on a bien l’intention de revenir du nord de l’Ontario avec les grands honneurs. »

En 42 matchs du calendrier régulier, Paquet a amassé 13 points, dont un but. En séries, il a ajouté quatre passes en 15 rencontres. Mais il faut comprendre qu’on parle ici d’un défenseur à caractère défensif.

« Je me concentre sur mon travail dans mon territoire, j’essaie de limiter les erreurs au minimum. J’aime protéger ceux qui transportent la rondelle. »

Paquet, 15 ans, est très bien vu par les recruteurs de la LHJMQ. Au point où sa sélection lors du prochain repêchage ne semble faire aucun doute.

« C’est certain que je pense un peu au repêchage. Mais l’important, à l’heure où on se parle, c’est ce qui se passe avec les Cantonniers. La priorité, c’est ça. »

L’entraîneur en chef des Cantonniers, Félix Potvin, aime beaucoup Paquet, qui a progressé tout au long de la saison. En fait, les entraîneurs aiment toujours les défenseurs qui représentent une valeur sûre dans leur territoire comme lui.

« On est chanceux d’avoir un coach de la trempe de Félix à Magog. Au début, sa présence est un peu intimidante compte tenu de tout ce qu’il a fait pendant sa carrière, mais on finit par ne plus y penser. C’est un bon entraîneur, un bon monsieur et j’ai une belle relation avec lui. »

Les Cantonniers comptent quatre joueurs de la région au sein de leur alignement. Outre Paquet, on retrouve le gardien Xavier Dupont, d’Acton Vale, le défenseur Justin Bergeron, de Bromont, et l’attaquant Zachary Barabé, de Farnham. Ils ont tous joué un rôle important dans les succès des Cantos, comme on les appelle à Magog, cette saison.

Du talent et du cœur

Les Cantonniers ont fêté leur 40e anniversaire en grand cette saison en remportant leur deuxième championnat des séries éliminatoires consécutif. Les Magogois ont du talent, note Félix Paquet, mais leurs succès s’expliquent autrement.

« Le talent est là, c’est certain, mais on est aussi un groupe qui travaille fort, qui a du cœur et qui est uni, dit-il. Notre entraîneur nous prépare bien et on applique le plan de match. »

Et c’est ce qu’ils devront continuer à faire à Thunder Bay à compter de lundi pour soulever la Coupe Telus.

« On a confiance en nos moyens, mais on sait que c’est de la grosse compétition qui va se dresser devant nous. Les gars de l’Ouest sont toujours plus gros, mais on a toujours été capables de s’ajuster quand c’était nécessaire cette saison. J’y crois et on y croit. »