Félix Lauzon a connu ses meilleurs moments avec les Tigres la saison dernière. Il se remet présentement d'une opération à l'épaule.

Félix Lauzon sur la touche

Trois joueurs de la région se retrouvent dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec en ce début de saison. Il s'agit d'Alexandre Couture, avec les Foreurs de Val-d'Or, de Yann-Félix Lapointe, avec le Phoenix de Sherbrooke, et de Félix Lauzon, avec les Tigres de Victoriaville.
Yann-Félix Lapointe entend bien porter l'uniforme du Phoenix tout au long de la saison.
Alexandre Couture est en train de faire véritablement sa niche avec les Foreurs de Val-d'Or.
La situation de Lauzon est toutefois particulière, puisqu'il se remet d'une opération à l'épaule subie au mois de juin et qu'il ne reviendra pas au jeu avant quelques mois encore.
« Je me suis disloqué l'épaule la saison dernière et je me suis encore fait mal au début de ma saison de dek hockey, explique l'athlète de Roxton Pond. Le 8 juin, j'ai été opéré à Montréal et l'intervention a été pratiquée par un des médecins du Canadien. La réhabilitation va bien, mais je dois quand même être patient. »
Mais même s'il ne joue pas, Lauzon a été élu capitaine des Tigres. Un très bel honneur, on s'entend.
« Je ne joue pas, mais je fais ma job dans le vestiaire. Ça faisait deux ans que j'étais adjoint au capitaine, je pense que j'étais prêt à avoir le C sur mon chandail. »
À 19 ans, il en est à sa quatrième saison avec les Tigres. En 2016-2017, il a connu ses meilleurs moments, d'un point de vue statistique du moins, avec une récolte de 51 points, dont 21 buts, en 51 matchs.
Mais en trois ans avec les Tigres, il n'a disputé que 13 matchs en séries éliminatoires, son équipe ne faisant jamais autre chose que de la figuration. Les choses risquent toutefois d'être différentes cette saison.
« Nous sommes parmi les favoris. Moi, je veux gagner. Nous sommes solides à toutes les positions, je suis très confiant. »
Lapointe veut rester
Le défenseur Yann-Félix Lapointe avait surpris, la saison dernière, en se taillant une place avec le Phoenix après avoir été sélectionné en 11e ronde du repêchage de la LHJMQ. Il a toutefois terminé la saison avec les Cougars du collège Champlain, de la Ligue collégiale.
« J'ai trouvé difficile d'être rétrogradé au mois de janvier et je ne veux pas revivre pareille situation cette saison, mentionne le Granbyen. J'ai travaillé dur cet été, j'ai pris de la masse musculaire, j'ai mis toutes les chances de mon côté. Je veux rester ici. »
Lapointe affirme que tous les défenseurs du Phoenix, à l'exception de Thomas Grégoire qui a clairement le statut de défenseur numéro un, partent sur le même pied d'égalité. « Ça veut dire que tout le monde va avoir la chance de se faire véritablement valoir. C'est motivant. »
Le Phoenix n'a rien cassé depuis son arrivée dans la LHJMQ. À Sherbrooke aussi, on a l'impression que les choses pourraient changer cette saison.
« Il y a beaucoup d'enthousiasme dans l'entourage de l'équipe. Nos partisans veulent des victoires et je pense qu'on va leur en donner. »
Quant à Alexandre Couture, il a fait la navette entre Val-d'Or et Magog, dans la Ligue midget AAA, la saison dernière. Mais il semble bien que l'attaquant granbyen soit en train de véritablement faire sa niche avec les Foreurs.
Jérémy Rainville connait tout un début de saison avec les Cantonniers.
Jérémy Rainville nommé capitaine des Cantonniers
C'est un jeune homme de Brigham, Jérémy Rainville, qui est le capitaine des Cantonniers de Magog cette saison.
Les Cantonniers font flèche de tout bois en ce début de campagne, eux qui avaient remporté leurs six premiers matchs de la saison avant de se présenter à Saint-Eustache­ vendredi soir. Et Rainville y est certes pour beaucoup dans les succès de son équipe, lui qui avait déjà amassé 10 points, dont quatre buts.
« J'accepte le poste de capitaine avec beaucoup de fierté, a indiqué le jeune homme à La Tribune. Pour le reste, j'ai la chance de jouer avec d'excellents joueurs, ça aide beaucoup. Mon niveau de confiance est très élevé présentement. »
Rainville a été repêché par le Phoenix en juin dernier. Bien sûr, il rêve à la LHJMQ.
« Le fait d'être repêché par le Phoenix, d'avoir joué un match avec eux il y a quelque temps, ça donne confiance, ça m'envoie un message positif. Ajoutez à ça mon année d'expérience dans le midget AAA, c'est certain que je saute sur la glace dans un état d'esprit différent­ », a-t-il confié à La Tribune.
On retrouve trois autres joueurs de la région dans l'alignement des Cantonniers, soit le gardien Rémi Poirier, de Farnham, le défenseur Loïc Bergeron, de Bromont, ainsi que l'attaquant Charles Beaudoin, aussi de Bromont.