Félix Lauzon dans son nouvel uniforme, celui des Stingers.

Félix Lauzon de retour au Québec

Félix Lauzon voulait vivre l’expérience du hockey professionnel. Et il l’a vécu avec les Grizzlies de l’Utah, dans la Ligue de la Côte Est. Mais voilà qu’il est de retour au Québec, lui qui poursuit sa carrière dans l’uniforme des Stingers de Concordia, au hockey universitaire.

Lauzon, avec un temps de glace limité, a tout de même amassé huit points, dont deux buts, en 21 matchs avec les Grizzlies. Mais ses chances plus que minimes de graduer dans la Ligue américaine cette saison l’ont incité à rentrer au Québec et à mettre la priorité sur ses études.

« J’ai adoré mon expérience dans la Ligue de la Côte Est, explique l’athlète de Roxton Pond. Le niveau de jeu est solide, on voyage souvent en avion, on est vraiment traités comme des pros. Mais j’avais un contrat d’un an et c’est certain que je n’aurais pas eu ma chance dans la LAH cette saison. Et il faut que je pense à mon avenir. »

Lauzon étudie en relations humaines à Concordia. Et il s’apprêtait déjà à disputer un cinquième match avec les Stingers, mercredi soir, alors que les Montréalais avaient rendez-vous avec William Leblanc et les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

« C’est très différent de ce que je vivais à Salt Lake City, mais ça se passe bien jusqu’ici. J’ai de la glace en masse et l’entraîneur Marc-André Élément a confiance en moi. »

Après quatre matchs, Lauzon n’avait toujours pas de points. Mais il affirme qu’il devrait compter deux mentions d’aide à sa fiche.

D’un point de vue strictement académique, l’ancien des Tigres de Victoriaville et des Voltigeurs de Drummondville bénéficie de l’intéressant programme de bourses d’études de la LHJMQ. Un élément qui a contribué à sa réflexion de revenir au Québec.

Dans la LNAH

Mais avant de rentrer au Québec et de se retrouver avec les Stingers, Félix Lauzon a disputé trois matchs avec le Cool FM de Saint-Georges, de la Ligue nord-américaine. Les Bisons auraient bien aimé, on le sait, qu’il débarque chez eux.

« Ça aurait été l’fun, mais la limite pour effectuer des changements de personnel dans la Ligue senior AAA était dépassée et il y a toujours la question des statuts qui complique les choses. On ne sait pas, ce n’est peut-être que partie remise… »

Lauzon connaît à peu près tout le monde dans le vestiaire et au sein des Bisons.

« Je me donne le reste de la saison pour voir jusqu’à quel point j’apprécie mon expérience au hockey universitaire. On verra ensuite… »

Lauzon a récolté un but et trois passes pendant son court passage dans la LNAH. Il a assurément ce qu’il faut pour être un joueur dominant au niveau senior.