Félix Guilbault n’avait obtenu que trois départs avec les Maroons depuis le début de la saison.

Félix Guilbault déçu d’avoir été libéré par les Maroons

Félix Guilbault avoue qu’il a « vraiment été étonné » lorsqu’il a appris qu’il avait été libéré par les Maroons.

« Ce n’était pas une saison facile, c’est vrai, mais les Maroons, c’était mon équipe et je n’aurais jamais demandé à partir, a dit le Granbyen. Non, je ne voulais pas partir. »

Guilbault n’avait obtenu que trois départs depuis le début de la saison. Sa fiche était d’une victoire, une défaite et une défaite en prolongation. Sa moyenne de buts alloués s’élevait à 5,90.

Lorsque les Maroons ont mis la main sur Paul Jr Bourbeau, il a été clairement établi que le vétéran allait voir beaucoup d’action et que Guilbault allait devoir faire preuve de beaucoup de patience.

« Miguel m’avait expliqué la situation et je l’avais acceptée. Même si je ne jouais pas souvent, je ne me plaignais pas. J’acceptais mon rôle. »

La saison dernière, l’ancien des Inouk avait pris part à 12 matchs en saison régulière et à 11 autres en séries. Il a connu ses meilleurs moments en 2015-2016, à sa première campagne avec les Maroons, alors qu’il avait conservé une fiche de huit victoires, une défaite et deux défaites en prolongation, avec une moyenne de 4,06.

« Les Maroons m’ont accueilli après mon départ des Inouk et j’ai toujours été reconnaissant. Et j’ai beaucoup appris au contact de vrais hommes, moi qui suis encore d’âge junior. »

Retour au niveau junior ?

D’ailleurs, puisqu’il est encore d’âge junior à 20 ans, Guilbault s’entraînait depuis le début de la saison avec les Forts de Chambly, de la Ligue junior AAA, question de garder la forme. Il ne sait trop ce que son avenir à court terme lui réserve.

« Un retour au niveau junior est possible, mais il y a des détails techniques à régler d’abord. Est-ce que je vais dire oui si une équipe de la Ligue senior AAA me réclame ? Probablement que oui… »

On a senti Guilbault fragile lorsqu’on lui a parlé. Ça se comprend. Ce nouveau revers lui fait mal.

« Le hockey, ce n’est pas toujours facile. Quitter les Inouk avait été difficile dans le temps. Mais des choses comme celles-là font partie de la game. C’est parfois dur à prendre, mais c’est comme ça. »

Hommage à Adam Dyczka

Dans un autre ordre d’idées, les Maroons vont rendre hommage à Adam Dyczka, samedi soir, alors qu’ils recevront le Formule Fitness de Bécancour à l’aréna Jacques-Chagnon.

Dyczka, on le sait, est le nouveau champion des lourds de TKO MMA. Les amateurs pourront le rencontrer avant le match et à la suite de la première période.

C’est également la soirée des toutous, samedi, à l’aréna Jacques-Chagnon.