Félip Bourdeau a complété un tour du chapeau, dimanche, contre les Flames de Gatineau.

Félip Bourdeau mène la charge pour les Inouk à Gatineau

Contenus jusqu’en fusillade par le modeste Arctic de Montréal-Nord vendredi soir, les Inouk ont été beaucoup plus convaincants dimanche du côté de Gatineau. Félip Bourdeau a alors complété un tour du chapeau, menant la charge dans une victoire de 5-2 face aux Flames.

« On a accordé deux buts en désavantage numérique, mais somme toute, on a été solides à cinq contre cinq », a résumé l’entraîneur-chef des Inouk, Patrice Bosch.

Complétant à merveille William Leblanc et Louis-Philippe Denis sur le premier trio, Bourdeau a notamment frappé deux fois sur le jeu de puissance. « Ce qui fait les succès de Félip, c’est son éthique de travail. Quand tu travailles aussi fort, tu es récompensé par des buts et des passes », a souligné Bosch.

Le but gagnant revient cependant au polyvalent Tristan Chagnon. « Notre quatrième trio a donné du jeu de qualité, au point où j’ai souhaité leur donner plus de temps de glace en deuxième période. »

Laurent Minville a également fait mal aux Flames en portant le pointage à 4-2 en fin de partie. Nicolas Roy et Denis ont chacun obtenu deux mentions d’aide.

Du côté de Gatineau, seul Alexis Bertrand (deux buts) a été en mesure de battre le gardien Marc-Antoine Dufour (30 arrêts).

La défaite est allée au dossier du Sheffordois Sean Julien (33 arrêts).

Plusieurs absents

Au rayon des mauvaises nouvelles, notons que les Inouk ont perdu le vétéran défenseur Vincent Lampron en cours de match. Le nom de Miguel Duchaine a également été ajouté à la liste des blessés. « Il n’y a rien de trop inquiétant dans leurs cas, a toutefois précisé Patrice Bosch. On a surtout voulu agir par précaution. »

Malades, Ludovyk Caron et Jérémie Major étaient aussi tenus à l’écart dimanche.

Les Inouk n’ont plus que deux matchs à disputer en saison régulière. Surfant sur une séquence de quatre victoires, ils affronteront les Prédateurs à Saint-Gabriel-de-Brandon vendredi prochain, puis le Titan à Princeville le dimanche 24 février.