L'ex-champion de F1 Michael Schumacher, avant son grave accident de ski alpin.

État de Schumacher: les nouvelles ne sont pas bonnes

L'ex-président de Ferrari, Luca di Montezemolo, n'avait pas de bonnes nouvelles à annoncer quant à l'état de santé de Michael Schumacher, deux ans après que l'ex-champion de Formule 1 se soit grièvement blessé à la tête dans un accident de ski alpin.
Montezemolo a participé à un événement médiatique jeudi à Milan et a répondu aux questions relatives à Schumacher, qui a subi d'importantes blessures à la tête en France en décembre 2013 et qui se repose toujours à son domicile en Suisse.
Montezemolo a déclaré que «malheureusement, ça n'est pas bon, ce n'est pas aussi bon qu'on aurait pu l'espérer».
L'ex-président de Ferrari a ajouté que «c'est un hasard de la vie s'il se retrouve encore dans cette condition».
La gérante de Schumacher, Sabine Kehm, a refusé de donner des détails sur l'état de santé de l'ex-pilote de F1 lorsqu'elle a été contactée par l'Associated Press.
L'Allemand a remporté sept championnats des pilotes et 91 courses en carrière.