Denis Potvin est l'un des huit défenseurs qui ont atteint le plateau des 1000 points.

Est ontarien: la productivité de Denis Potvin

Le choix était déchirant. Deux des meilleurs défenseurs de l’histoire de la LNH ont grandi, dans la même région, à la même époque.

Larry Robinson a connu une carrière plus longue. Il a remporté la coupe Stanley plus souvent.

Denis Potvin fait cependant partie d’un club sélect. Il est un des huit défenseurs qui ont atteint le plateau des 1000 points. Il est surtout celui qui a eu besoin du moins grand nombre de matches pour réussir cet exploit.

Le capitaine qui a donné quatre coupes à l’organisation aux Islanders de New York mérite donc le titre de meilleur joueur originaire de l’Est ontarien. « Je suis bien content. C’est tout un honneur que vous me faites », a réagi Potvin lorsque nous l’avons contacté pour lui annoncer la nouvelle.

« Je n’oserais jamais me comparer à Larry. Je peux cependant vous dire que ça me touche beaucoup. Vous savez, j’ai joué tout mon hockey mineur à Ottawa. J’ai eu la chance de rester chez nous, dans le junior. J’ai porté les couleurs des 67’s. Et j’ai été très content de pouvoir passer quelques années à décrire les matches des Sénateurs à la télévision pour le réseau Sportsnet. On revient toujours à la maison. »

Potvin aime bien raconter ses meilleurs souvenirs de hockeyeur. Il se plaît également à nous rappeler qu’il a grandi dans le quartier Overbrook d’Ottawa. Sur le chemin Monseigneur-Lemieux, plus précisément. Il a fréquenté l’école Saint-Paul au niveau élémentaire et le Rideau High School au secondaire. « C’est là que j’ai commencé à parler anglais. »

Les études secondaires en anglais n’ont pas été couronnées de succès.

« Quand les 67’s ont approché mon père, j’avais une quinzaine d’années. Il s’est assis avec leur propriétaire, Howard Darwin. Il n’était pas question pour lui de me laisser jouer à temps plein avec eux. Il me trouvait trop jeune. Au départ, il me permettait de participer aux matches à domicile, uniquement. Ça n’a pas duré bien longtemps. Je me suis vite rendu compte que j’avais plus de plaisir au hockey qu’à l’école... »

En passant le plus clair de son temps sur des patinoires, Potvin a pu croiser d’autres joueurs qui se retrouvent, aujourd’hui, dans notre classement des meilleurs joueurs de l’Est ontarien. Il se souvient fort bien de sa première rencontre avec Doug Wilson. Ça s’est passé durant un été, lors d’une école de hockey qui se déroulait dans un aréna de Hull.

Il était un des instructeurs invités. Doug Wilson était un frêle gamin venu pour apprendre. « J’avais environ 18 ans. Nous avons une bonne dizaine d’années de différence. Je me souviens très bien de lui. Il était tout petit, avec une grosse tête de cheveux. Un afro. Comme son frère Murray, Doug avait un grand talent. Son lancer frappé était déjà très impressionnant. J’ai côtoyé beaucoup de jeunes dans des écoles de hockey. Je ne me souviens pas d’avoir été aussi impressionné. »

Potvin a croisé un autre membre de notre top-5, Mike Gartner, alors qu’il faisait carrière dans la LNH.

« Mike jouait à l’aile droite. Plus souvent qu’autrement, j’étais défenseur du côté gauche. Il était rapide. Et il était le plus dangereux compteur des Capitals de Washington. »

TOP 10

1) Denis Potvin D (Ottawa)
Fiche 1973 à 1988 : 310 buts et 1052 points en 1060 matches

2) Larry Robinson D (Winchester)
Fiche 1972 à 1992 : 208 buts et 958 points en 1384 matches

3) Mike Gartner A (Ottawa)
Fiche 1979 à 1998 : 708 buts et 1335 points en 1432 matches

4) Newsy Lalonde A (Cornwall)
Fiche 1917 à 1922 : 124 buts et 151 points en 99 matches

5) Doug Wilson D (Ottawa)
Fiche 1977 à 1993 : 237 buts et 827 points en 1024 matches

6) Dan Boyle D (Ottawa)
Fiche 1998 à 2016 : 163 buts et 605 points en 1093 matches

7) Cy Dennenny A (Farrow’s Point)
Fiche 1917 à 1929 : 246 buts et 315 points en 325 matches

8) Rod Brind’Amour A (Ottawa)
Fiche 1989 à 2010 : 452 buts et 1184 points en 1484 matches

9) Aurèle Joliat A (Ottawa)
Fiche 1922 à 1938 : 270 buts et 460 points en 654 matches

10) King Clancy D (Ottawa)
Fiche 1921 à 1937 : 137 buts et 280 points en 591 matches