Tout comme son coéquipier Jonathan Bouchard, Jason Crack (à l’avant-plan) a récolté un total de cinq points pour les Maroons en fin de semaine.

Enfin un week-end parfait pour les Maroons

Les Maroons ont signé deux victoires en autant de soirs le week-end dernier, un fait d’armes qu’il n’avait pas encore réussi cette saison.

En défaisant le Formule Fitness de Bécancour au compte de 5-3 samedi soir à l’aréna Jacques-Chagnon, la formation locale a également signé un troisième gain consécutif, une autre première.

« On s’en va enfin du bon bord. On rattrape tranquillement les équipes qui ont pris de l’avance en début de saison », s’est réjoui l’entraîneur-chef et directeur général des Maroons, Miguel Fortin.

Ce dernier a raison de sourire puisque les Maroons (fiche de 4-4-1) performent actuellement au niveau attendu par la direction. « Notre esprit d’équipe a toujours été bon, mais on n’était pas capable de transporter cette énergie sur la glace. On a aussi resserré notre jeu défensif et les résultats viennent avec », a souligné Fortin.

Cinq buteurs différents

Face au Formule Fitness, Jason Crack, Yann Joseph puis Jonathan Bouchard ont marqué en deuxième période pour offrir à Waterloo une avance de 3-1. « On n’avait pas connu un mauvais début de match, au contraire, mais leur gardien [Nicolas Lachance] a été très solide. On croyait que c’était seulement une question de temps avant que ça débloque de notre côté. »

Charles Power et Samuel Cloutier ont ensuite permis aux locaux de creuser l’écart, eux qui ont dominé 48-37 au chapitre des lancers. Comme ce fut le cas à Windsor vendredi soir (victoire de 6-3), tous les buts des Maroons ont été inscrits par des marqueurs différents.

« Notre plus grande qualité, c’est notre profondeur. Je tiens à avoir une équipe complète, et c’est ce qu’on est en train de bâtir », a fait valoir Miguel Fortin.

Cloutier, Crack et Power ont également récolté deux mentions d’aide dans cette rencontre.

Le coach de Waterloo estime d’ailleurs que les nombreuses bagarres et escarmouches survenues contre Bécancour montrent que son club est de plus en plus soudé. Les deux victoires du week-end sont allées au dossier du gardien Vincent Gervais. À l’image de son club, Gervais a ainsi doublé sa récolte cette saison.

Ces gains ont également été obtenus alors que les Maroons alignaient seulement cinq défenseurs. L’appui offert par les attaquants a toutefois permis de limiter les dommages.

Occupant le 7e rang dans la Ligue de hockey senior AAA du Québec, la formation waterloise reprendra l’action le samedi 24 novembre, alors que le Wild de Windsor sera de passage à l’aréna Jacques-Chagnon.