Le petit Emrick Lachapelle et ses parents, Sabrina et Jonathan. « Emrick est inquiet, car il ne sait pas s’il pourra jouer au hockey à nouveau », explique sa mère.
Le petit Emrick Lachapelle et ses parents, Sabrina et Jonathan. « Emrick est inquiet, car il ne sait pas s’il pourra jouer au hockey à nouveau », explique sa mère.

Emrick s'est fait voler son équipement de gardien

« Comment est-ce qu’on peut faire ça ? Comment est-ce qu’on peut voler l’équipement de hockey à un enfant ? Je n’en reviens pas ! »

Sabrina Côté est encore sous le choc. Dimanche dernier, son fils Emrick Lachapelle, neuf ans, qui porte les couleurs des Vics atome BB, s’est fait voler son équipement de gardien de but alors qu’il mangeait avec ses parents dans un resto McDonald’s de Longueuil au sortir d’un match disputé dans la même ville. Et quand on connaît le coût d’un équipement de gardien, on comprend le désarroi de la maman.

« On parle d’une valeur de plus de 3000 $, explique la dame de Shefford. Emrick n’a plus rien, plus rien du tout, puisque le voleur est parti avec la poche de hockey et tout ce qu’il y avait dedans. Il y a la valeur monétaire, mais aussi la valeur sentimentale. À l'intérieur de la poche, il y avait notamment un chandail aux couleurs de l’école de hockey de Stéphane Waite (l’entraîneur des gardiens du Canadien), un beau souvenir pour mon garçon… »

Mme Côté et son conjoint, Jonathan Lachapelle, sont convaincus que les serrures de leur véhicule étaient bel et bien verrouillées, que le voleur avait ce qu’il fallait pour ouvrir les portes. Le couple a communiqué avec son assureur, mais il n’a pas beaucoup d’espoir. Une plainte a aussi été déposée au Service de police de l’agglomération de Longueuil.

« Emrick est inconsolable. L’équipement de hockey d’un enfant de neuf ans, c’est précieux à ses yeux. En fait, c’est toute sa vie. Et il est inquiet, car il ne sait pas s’il pourra jouer au hockey à nouveau. »

Puisque nous sommes en 2020, Mme Côté a raconté son histoire sur les médias sociaux. L’histoire est touchante et son message a été partagé des centaines de fois.

« Mais ça n’a pas ramené l’équipement encore. En attendant, Emrick doit sauter des entraînements, bientôt des matchs, et se priver de pratiquer son sport préféré. Il est triste. »

Emrick, heureux, avant le vol de son équipement.

De l’aide

Bien sûr, des gens offrent d’aider. L’organisation des Vics va fournir de nouveaux chandails.

« Les gens ont bon cœur. On va peut-être réussir à assembler un nouvel équipement avec des pièces prises ici et là, je ne sais pas. Parce que c’est certain qu’on n’a pas les moyens d’acheter un nouvel équipement. »

Reste que le geste révolte Mme Côté, qui a trois autres enfants.

« Quand le voleur a pris la poche, il a bien vu que ça appartenait à un enfant, pas à Carey Price ! Et il est parti avec quand même. C’est ça qui me fait le plus mal au cœur… »

Et elle a ce message à lancer à la personne qui a subtilisé l’équipement de gardien de son garçon : « Il y a un petit garçon de neuf ans qui a beaucoup de peine ici. Pensez à lui s’il vous plaît et ramenez l’équipement. Pas pour nous, pour lui… »

Le petit Emrick, qui fêtera bientôt son 10e anniversaire, est prêt à faire sa part.

« Il nous a dit : “Pour ma fête, je vais demander des sous. Et papa et maman, je vais vous les donner…” »

Quand on dit que son équipement est tellement précieux à ses yeux...