Elliot Cardin s’envole dimanche vers le Portugal où il participera aux Championnats mondiaux de trail.

Elliot Cardin en forme pour les Mondiaux de trail

Après des mois de préparation et de doutes, Elliot Cardin s’envolera dimanche vers le Portugal, où il prendra part aux Championnats du monde de trail. Embêté par une blessure persistante depuis l’automne dernier, l’athlète de Bromont a longtemps douté qu’il serait suffisamment en forme pour y participer. Ses doutes se sont toutefois dissipés et la douleur a laissé place à l’excitation.

« J’ai pas mal hâte ! Ça n’a pas été facile, mais je me sens prêt », a-t-il confié en entrevue plus tôt cette semaine. De novembre à avril, il a souffert d’une blessure au psoas et d’une tendinite au fessier à force de compenser.

Il a dû diminuer la cadence de beaucoup. Lors de sa plus grosse semaine d’entraînement depuis le début de l’année, il a couru 75 km, alors qu’il a l’habitude d’en parcourir plus de 100. 

« J’ai fait appel au coach Yannik Morin, qui travaille [au gym] La Tôle. Il est spécialisé dans la réhabilitation sportive. Yannik m’a fait un plan d’entraînement qu’il fallait que je suive à la lettre. Ça a vraiment aidé ! »

Une grippe est venue le freiner dans son entraînement récemment, mais l’énergie est revenue, assure-t-il.

Les Championnats du monde de trail réuniront l’élite mondiale sur un sentier de 44 km pour 2200 m de dénivelé positif, un ratio imposant. Le départ sera donné le 9 juin à 9 h, heure du Portugal.

« Au début, je voulais le faire tranquillement pour ne pas me blesser, mais avec l’entraînement que j’ai fait récemment, je pense que je peux quand même pousser et espérer faire un bon résultat. Ça reste à voir rendu là-bas si je tiens le coup. Je ne sais pas à quoi m’attendre. C’est plein de bons athlètes de plein de pays. Si je réussis à me démarquer parmi les Canadiens, je vais être content », analyse-t-il. Il sera accompagné par sa conjointe et sa mère lors de l’événement. 

L’athlète s’est qualifié pour les Mondiaux grâce à son impressionnante performance à l’Ultra-trail Harricana, disputé dans Charlevoix en septembre dernier. Il avait alors pulvérisé le record du parcours de 65 km. Ses résultats répondaient aux critères de l’Association canadienne des ultra-marathoniens.

Une saison plus courte

Pour cette saison, Elliot Cardin a décidé de s’inscrire à moins d’événements de course à pied comparativement aux années précédentes. Il compte participer aux championnats canadiens, c’est-à-dire le 110 km au Québec Méga Trail, le 1er juillet, ainsi qu’au Bromont Ultra, dans sa cour arrière, et aux championnats North Face en Californie. Il devait participer à cette course américaine l’an dernier, mais elle avait été annulée en raison des imposants feux de forêt. Également, il retournera à l’Ultra-trail Harricana pour l’épreuve de 125 km.

Il se garde toujours l’option d’annuler sa participation ou de diminuer ses distances si son corps ne répond pas à la demande.