Éliminations hâtives pour les Artilleurs

Une demi-douzaine d’équipes alignant des joueurs de la région participaient le week-end dernier au volet masculin de la Coupe Dodge, qui fait office de championnat provincial dans le giron d’Hockey Québec. Aucune n’est toutefois parvenue à remporter les grands honneurs. Les deux clubs des Artilleurs de Bedford/Cowansville/Farnham n’ont pas réussi à passer le tour préliminaire.

Après des victoires convaincantes contre les Riverains de Laval puis les Devils du Lac-Saint-Louis, le parcours des Artilleurs pee-wee AA a pris fin avec un revers de 6-3 contre le National de Lorraine-Rosemère. Occupant la quatrième position du classement provincial POC, les Artilleurs étaient pourtant nettement favoris contre le National (16e).

« C’est décevant. La rondelle ne roulait pas pour nous. On a frappé plusieurs poteaux, et après, les punitions se sont mises à embarquer », raconte la gérante Valérie Racine.

Malgré l’élimination hâtive de son club, Noah Woodard aura connu un tournoi mémorable. Le jeune Cowansvillois a amassé 10 points, dont sept buts, en seulement trois matchs. « Sur l’ensemble de l’année, il a 108 points. Noah a une facilité à manier la rondelle et un coup de patin qui le fait voler sur la glace. C’est un petit gars rassembleur, qui amène ses coéquipiers à se dépasser. »

Selon Mme Racine, la victoire face aux Vics de la Haute-Yamaska en finale régionale a constitué le moment fort de la saison 2017-2018 des Artilleurs.

Des défenseurs productifs
Pour leur part, les Artilleurs midget BB ont encaissé une défaite fatale devant les Olympiques de Repentigny, qui se sont imposés au compte de 5-2.

« On jouait contre la cinquième meilleure équipe au Québec. On a très mal commencé le match. C’était 2-0 après 48 secondes. Après, on a essayé de revenir de l’arrière, mais on a manqué de temps », regrette l’entraîneur François Dubuc.

Les Artilleurs occupent quant à eux le 13e rang au classement POC.

Lors de ce championnat provincial, ils ont profité de solides contributions de deux défenseurs, soit Félix Daignault (quatre points en trois parties) et Hervé Bonvouloir (trois points). Daignault a notamment inscrit trois buts. « Il a été notre meilleur joueur pendant le tournoi », estime Dubuc.

Les Harfangs en action
Comptant dans leurs rangs plusieurs joueurs de la région, cinq formations des Harfangs de l’école du Triolet étaient aussi en action.

Dans la classe pee-wee AAA, les puissants Harfangs se sont inclinés 4-2 aux mains des Grenadiers du Lac-Saint-Louis en demi-finale. L’Armandois Anthony Campbell et le Sheffordois Éli Baillargeon ont notamment bien fait.

Les Harfangs bantam AAA ont également atteint le carré d’as.

Les équipes pee-wee AAA-relève et bantam AAA-relève ont perdu en quarts de finale, tandis que les Harfangs midget espoir ont subi trois défaites au tour préliminaire.