La saison dernière, Jack Eichel a mené les Sabres avec 57 points (dont 24 buts), bien qu'il ait raté les 21 premiers matches à cause d'une blessure à la cheville gauche.

Eichel prêt à assumer plus de leadership avec les Sabres

Le centre des Sabres Jack Eichel se prépare à assumer davantage de leadership et ça met de côté les discussions en vue d'un nouveau contrat, du moins jusqu'à l'an prochain.
«Je n'ai pas de problème avec ça, a confié Eichel. Nous savons où nous en sommes et nous connaissons la position des Sabres. Si ça attend à 2018, il en sera comme ça, tout simplement.»
Eichel a pris quelques coups de patin avec des coéquipiers mardi, à un peu plus d'une semaine du début du camp d'entraînement. Il a réitéré son engagement à jouer pour Buffalo à long terme.
L'athlète de 20 ans s'apprête à disputer la dernière saison de son contrat de recrue, de trois ans. On prévoit une hausse substantielle de son salaire une fois ce contrat terminé.
Le mois dernier, une source au courant du dossier a dit que les deux parties ont discuté d'une entente de huit ans, le maximum dans la LNH. Mardi, cette même source a dit que les pourparlers continuent depuis le début formel des négociations, en juin.
Les Sabres ont choisi Eichel deuxième en 2015, après que les Oilers aient repêché Connor McDavid, le joueur par excellence du circuit en 2016-17. En juillet, ce dernier a signé un contrat de 100 M $ pour huit ans.
Les Sabres ont fait bien des changements après avoir écartés des séries pour une sixième année de suite. Le d.g. Tim Murray et l'entraîneur Dan Bylsma ont été remerciés en avril, remplacés par Jason Botterill et Phil Housley.
«Je me vois comme un des meneurs de l'équipe et un de ceux qui vont amener l'organisation au prochain niveau, a dit Eichel. On doit pouvoir se fier à moi. Je dois faire mieux dans tous les aspects du hockey, sur la glace et en dehors.»
La saison dernière, le natif du Massachusetts a mené les Sabres avec 57 points (dont 24 buts), bien qu'il ait raté les 21 premiers matches à cause d'une blessure à la cheville gauche.
Eichel a bien hâte de jouer pour Housley, un ancien défenseur des Sabres, qui a fait son entrée au Panthéon en 2015. Housley veut instaurer un style de jeu rapide et axé sur le contrôle de la rondelle. Une approche semblable à celle des Predators, dont il était un adjoint lors des quatre dernières saisons.
Botterill a été actif au niveau de la défense. Il a acquis Marco Scandella du Minnesota et Nathan Beaulieu de Montréal, en plus d'obtenir les services de Victor Antipin, qui jouait en Russie.
Les Sabres avaient besoin d'un vent de changement, le propriétaire Terry Pegula ayant critiqué un manque de discipline et de communication, au moment de congédier Murray et Bylsma.
«Avec la façon dont ça s'est terminé, je pense que c'est une bonne chose pour tout le monde d'avoir un nouveau départ», a dit Eichel.