Adam Dyczka à l’entraînement. «Je m’entraîne très fort», dit celui qui se prépare à affronter le Français Cyril Gane pour la ceinture des lourds de TKO MMA.

Dyczka: «Je veux reprendre ce qui m’appartient»

« On m’a enlevé ma ceinture, je ne l’ai pas perdue. Et là, je veux reprendre ce qui m’appartient. »

À un peu plus de deux semaines du combat de championnat des lourds de TKO MMA qui l’opposera au champion Cyril Gane au Centre Vidéotron de Québec, Adam Dyczka n’entend clairement pas à rire.

Dyczka s’apprêtait à quitter pour Montréal, où il allait s’entraîner, lorsque l’auteur de ces lignes lui a proposé une entrevue. Même s’il a collaboré, on a senti qu’on entrait dans sa bulle, qu’on le sortait un brin de son plan de match du jour.

« Je m’entraîne très fort, a expliqué celui qui se promène entre Montréal, Saint-Jean et Granby depuis le début de son camp. Par contre, je me sens bien et je suis en santé. J’ai bien sûr de petits bobos ici et là mais ça, ça veut juste dire que je me défonce. Bref, ça va à mon goût. »

Dyczka affirme qu’il est parfaitement rétabli de la commotion cérébrale qui l’a empêché d’affronter Gane le mois dernier à Montréal.

« Je suis OK et les médecins l’ont confirmé. Ce n’est plus une question d’actualité. »

À La Tohu, pendant que Dyczka soignait sa blessure, Gane s’est imposé par soumission au premier round face à Bobby Sullivan, que le Granbyen avait déjà battu. Si le Français a impressionné, Dyczka a l’impression que certains « capotent » un peu fort sur son cas.

« C’est un bon combattant, c’est sûr. Pour un poids lourd, il bouge énormément, ce qui va me demander un certain ajustement. Mais est-ce qu’il vaut vraiment tous les compliments que j’entends à son sujet? Je ne sais pas. Rappelez-vous ce qu’on disait de Bakary Sakho. C’était la fin du monde en personne. Et il n’a pas fait un round contre moi… »

Dyczka est convaincu que le promoteur Stéphane Patry préférerait le voir perdre face à Gane. En passant, Dyczka et Patry n’ont pas réussi à s’entendre et, à moins d’un autre revirement de situation, le premier devra bel et bien livrer les deux derniers combats qui le lie à son contrat avec le deuxième.

« Ce n’est pas la première fois que Stéphane est contre moi. Pas grave, c’est juste une motivation supplémentaire… »

Invaincu
Adam Dyczka compte sept victoires, sept par mise hors de combat, et son combat face à Sakho, qui lui avait permis de mettre la main sur la ceinture des lourds de TKO MMA, a été annulé à la suite d’un test antidopage positif. Et le combattant est fier de dire que personne ne l’a encore battu.

« J’ai beau avoir un astérisque à côté de ma fiche, tout le monde sait que j’ai gagné chacun de mes combats. Les gens qui m’aiment le savent, ceux qui ne m’aiment pas le savent et Cyril Gane le sait. J’ai fait mes devoirs, je m’entraîne dur et je vais encore gagner dans deux semaines. Et que ce soit clair, que ce soit très clair, je vais reprendre cette ceinture qui m’appartient. »

Quand on vous disait qu’il n’entendait pas à rire…