Adam Dyczka semble vouloir mettre toutes ses énergies dans sa préparation de son combat face à Icho Larenas.

Dyczka : l’UFC devra attendre

Adam Dyczka a reçu une offre pour se battre dans le cadre de la série Contender, qui est produite par l’Ultimate Fighting Championship (UFC). Mais il ne pourra mettre les gants à Las Vegas le 19 juin parce qu’il est toujours sous contrat avec TKO MMA et que le promoteur Stéphane Patry refuse de le libérer.

La série Contender met en vedette des espoirs de l’UFC. Les combats sont diffusés sur UFC Fight Pass, la télé sur le web de l’UFC.

« Je ne veux surtout pas partir en guerre avec Stéphane, mais reste qu’Adam va passer à côté d’une belle opportunité, a expliqué l’agent de Dyczka, Patrick Côté, lui-même un ancien combattant de l’UFC. Cette série, c’est la porte d’entrée de l’UFC, c’est une merveilleuse carte de visite pour ceux qui impressionnent. Je comprends la position de Stéphane, c’est vrai qu’un contrat c’est un contrat, mais je trouve ça plate... »

Il reste trois combats au contrat liant Dyczka à TKO MMA, incluant celui du 4 mai au Centre Vidéotron de Québec qui l’opposera à Icho Larenas, un gars de Québec d’origine argentine.

« Adam a énormément de potentiel et il rêve à l’UFC, a repris Côté. En plus, la catégorie des lourds est ouverte à l’UFC. Il a la chance de toucher à son rêve. C’est vraiment dommage... »

Selon Côté, Dyczka doit maintenant en mettre plein la vue à Québec face à Larenas, un autre ancien de l’UFC.

« Ce serait la meilleure réplique à Stéphane Patry », a-t-il ajouté.

Patry : « de la bouillie pour les chats »
Stéphane Patry a confirmé à La Voix de l’Est qu’il n’avait pas l’intention de libérer Adam Dyczka du contrat qui le lie à TKO MMA. « Notre business n’est pas de briser des ententes », a-t-il commencé par dire.

Puis, il a minimisé la chance qui s’offrirait au combattant granbyen.

« La série Contender, on va s’entendre, ce n’est pas la fin du monde, ce n’est pas un vrai de vrai combat de l’UFC. Dire que c’est une chance extraordinaire, c’est de la bouillie pour les chats. Il y a pas mal plus de monde qui assiste à nos galas qu’aux combats de Contender et Adam est déjà sur UFC Fight Pass lorsqu’il se bat pour TKO MMA. Je souhaite le meilleur à Adam et je n’ai vraiment pas l’impression de le priver de quelque chose de si intéressant en refusant de le libérer. »

Patry s’est même dit insulté qu’on puisse penser que Contender, c’est plus gros que son organisation.

« Est-ce qu’on peut rester honnêtes s’il vous plaît ? Les gens ne sont pas fous, quand même... »

Pas de vagues
Joint à Québec, où il participait mardi à la conférence de presse visant à promouvoir le prochain gala de TKO MMA, Adam Dyczka n’a pas voulu faire de vagues.

« L’UFC, ça fait rêver, c’est sûr, mais Stéphane Patry est mon patron jusqu’à nouvel ordre et je suis sous contrat avec son organisation, a-t-il mentionné. Me battre dans la cadre de la série Contender, ça pourrait être intéressant, mais si je ne peux pas, je ne peux pas. »

Dyczka, qui semble en très belle forme, entend mettre toutes ses énergies dans la préparation de son combat face à Icho Larenas.

« À l’heure où on se parle, je n’ai que ça en tête. Battre de façon convaincante un gars qui a été dans l’UFC, ce serait très bon pour la suite des choses. C’est la seule affaire qui me préoccupe vraiment présentement. »