L’attaque des Inouk est tombée en panne à Montmagny dimanche après-midi contre l’Everest de la Côte-du-Sud.

Dufour et l’Everest musèlent les Inouk

L’attaque des Inouk est tombée en panne à Montmagny dimanche après-midi. Maintenant chargé de protéger la cage de l’Everest de la Côte-du-Sud, Marc-André Dufour en a profité pour signer un blanchissage de 5-0 aux dépens de ses anciens coéquipiers.

« C’était 1-0 après deux périodes, on était encore dans le coup », a souligné l’entraîneur-chef des Inouk, Jason Tracey.

« On est plus ou moins satisfaits du travail des officiels, qui nous ont donné plusieurs punitions en troisième. Mais ça fait partie de la game... »

Mathis Chouinard et Vincent Drolet ont notamment frappé sur le jeu de puissance lors du dernier vingt, tandis que le redoutable Yan-Cédric Gaudreault a enfilé son 39e but de la saison en infériorité numérique. Tristan Fortin et Alexandre Gagnon ont aussi marqué pour l’Everest (fiche de 27-16-2).

Échangé à l’approche de la date limite des transactions, Dufour retrouvait les Inouk (17-24-3) pour la première fois dimanche. Il a réalisé 20 arrêts pour mériter la première étoile.

« Dans son entrevue d’après-match, il a pris le temps de vanter le travail de Nicolas Gendron devant notre filet. C’est un véritable gentleman », a mentionné Tracey.

Un contraste frappant

Selon les statistiques officielles, les Inouk ont été dominés 55-20 au chapitre des lancers. Le contraste est frappant avec la performance offerte vendredi, alors que le club granbyen s’est imposé par la marque de 11-3 à Saint-Gabriel-de-Brandon.

« Généralement, l’Everest n’accorde pas beaucoup de bonnes occasions de marquer. On en a eu quelques-unes, mais soit on manquait de chance, soit on était incapables de capitaliser », a raconté Jason Tracey.

« C’est certain qu’il va falloir qu’on se salisse plus le nez, qu’on aille aux endroits où ça fait mal. »

Suspendu vendredi, le défenseur Nathan Martel a simplement été laissé de côté à Montmagny.

Pour sa part, le vétéran gardien Philippe Savard-Massé est toujours dans l’entourage des Inouk même s’il n’était pas en uniforme le week-end dernier. Le groupe d’entraîneurs privilégie actuellement « une rotation à trois ».

Puisque les Forts de Chambly et les Rangers de Montréal-Est ont aussi perdu dimanche, Granby possède toujours une avance d’un point au septième rang du classement général dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

« On regarde leurs matchs assez attentivement. On prend des notes, parce que c’est deux équipes qu’on va affronter avant la fin de la saison. Selon moi, la course aux séries va s’étirer jusqu’au bout. »

Les Rangers seront d’ailleurs de passage au Centre sportif Léonard-Grondin vendredi prochain pour un match qui sera évidemment très important.

Au total, les Inouk n’ont plus que quatre parties à disputer dans le cadre du calendrier régulier.