« Je suis prêt pour un nouveau défi, une nouvelle expérience de vie. Je m’attends à vivre de belles choses ici », explique Marc-Antoine Dufour.

Dufour estime qu'il doit faire ses preuves

Pour reprendre l’expression de Patrice Bosch, Marc-Antoine Dufour débarque à Granby avec les jambières de gardien no 1. Mais l’ancien des Braves de Valleyfield affirme qu’il a hâte de faire ses preuves.

Acquis en début de semaine, Dufour sera devant la cage des Inouk, vendredi soir au centre sportif Léonard-Grondin, alors que les Cobras de Terrebonne, rien de moins que la meilleure équipe de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, vont s'amener en ville. 

Avant la séance d’entraînement de jeudi après-midi, celui qui célébrera ses 19 ans la semaine prochaine a confié qu’il était très heureux de se retrouver à Granby.

« J’arrive au sein d’une excellente équipe, au sein d’une excellente organisation et dans une bonne ville de hockey, a-t-il commencé par dire. Aussitôt que j’ai mis les pieds dans le vestiaire la première fois (mercredi), j’ai vu que les Inouk, c’était une famille. Jusqu’ici, l’expérience est à 100 % positive. »

Dufour jouait pour les Braves, mais c’est aussi un résident de Valleyfield. Jeudi, il s’est installé en pension à Granby. Il étudiera également au cégep local.

« Je suis prêt pour un nouveau défi, une nouvelle expérience de vie. Je m’attends à vivre de belles choses ici. »

Une déception

Marc-Antoine Dufour était le gardien no 1 des Braves, lui qui avait conservé une moyenne de buts alloués de 3,66 en 21 matchs (fiche de 11-9-1) depuis le début de la saison. Il a été échangé aux Inouk après que Valleyfield ait fait l’acquisition d’Anthony Morrone­, qui arrive de Victoriaville, dans la LHJMQ.

« Je n’ai pas demandé à être échangé, a-t-il dit. En fait, j’étais sur le point de quitter l’équipe quand les Inouk ont contacté les Braves à mon sujet. Ce que je n’ai pas aimé, et où j’ai été très déçu, c’est que personne ne m’a tenu au courant de ce qui se tramait. Il y avait des rumeurs, un journaliste de Victoriaville m’a même contacté, mais la direction des Braves n’a pas cru bon de m’informer qu’elle prévoyait ajouter un gardien à l’alignement. Ça m’a déçu, j’ai trouvé ça vraiment bizarre... »

Avec les Inouk, il travaillera avec Hugo Duteau, acquis des Forts de Chambly. Les deux bonshommes se connaissaient.

« C’est un bon gars, une bonne personne. On va se challenger, ce sera une saine compétition qui sera bonne pour l’équipe. Moi, je ne prends rien acquis. Je veux garder le plus de matchs, c’est certain, mais je dois montrer que je mérite mon temps de glace, je dois faire mes preuves. »

Éthique de travail

De l’avis de Marc-Antoine Dufour, les Inouk ont ce qu’il faut pour rêver aux grands honneurs.

« Il y a du talent à toutes les positions, c’est clair, mais il y a plus que ça, a-t-il souligné. Je suis très impressionné par l’éthique de travail des gars à l’entraînement. Ça, ça ne ment pas, ça veut dire beaucoup. »