Deux buts du défenseur Jordan Bernier (16) ont aidé les Maroons à vaincre le Formule Fitness pour une deuxième fois en autant de soirs.

Deux victoires identiques des Maroons contre Bécancour

Un week-end ne fait pas une saison. N’empêche que les changements opérés ces derniers jours chez les Maroons­ semblent avoir fouetté les troupes. La formation de Waterloo­ vient de signer deux victoires en autant de soirs face au Formule Fitness de Bécancour­, chaque fois par la marque de 6-3.

Soulignons que les Maroons n’avaient pas aligné deux gains de suite depuis le mois de septembre ! « On est très satisfaits des résultats de la fin de semaine. Il nous manquait encore des joueurs pour les deux matchs, mais on a réussi à bien s’en tirer, à bien travailler », se réjouit Miguel Fortin, entraîneur-chef et directeur­ général associé de l’équipe.

Vendredi soir à Bécancour, les Maroons tiraient de l’arrière 3-1 en début de troisième période. Les visiteurs ont toutefois explosé avec une avalanche de cinq buts. Alexis Guilbault, Alex Côté (avec ses deuxième et troisième buts de la partie), Maxime Roy et Patrick Tremblay ont alors déjoué le gardien­ Nicolas Lachance. 

« On n’avait pas un mauvais match malgré le pointage. Ça avait mal viré pour nous, mais on dominait au niveau du temps de possession et des tirs. Je pense que c’était une question de temps avant que ça débloque », raconte Fortin.

« Notre avantage numérique a été vraiment excellent. Ça nous a permis de revenir dans le match », ajoute-t-il.

Pluie de « toutous »

Un scénario similaire s’est produit à l’aréna Jacques-Chagnon samedi soir. Les deux clubs étaient à égalité (3-3) après quelques minutes dans le troisième vingt. Jordan Bernier (deux fois) et Philippe Bolduc se sont toutefois levés, permettant aux Maroons de voguer vers la victoire.

« Depuis le début de l’année, la troisième période est souvent une de nos meilleures. Les gars ont démontré beaucoup de caractère. Même si on jouait deux matchs en deux soirs et que certains joueurs avaient été utilisés beaucoup la veille, les gars ont réussi à trouver l’énergie nécessaire », souligne le coach Fortin.

Avant le début de la rencontre, les Maroons ont souligné la présence du combattant granbyen Adam Dyczka, nouveau champions des poids lourds de l’organisation­ TKO MMA.

Dans le cadre de la traditionnelle « soirée des toutous », des dizaines de peluches ont ensuite été lancées sur la patinoire après le premier filet de la rencontre, marqué par Samuel Deslandes après seulement 28 secondes de jeu en première période.

Des dizaines de « toutous » ont été lancés samedi sur la patinoire après le premier but des Maroons, marqué par Samuel Deslandes.

Le retour de Côté

À l’écart depuis quelques semaines en raison d’une blessure, Alex Côté a effectué son retour au jeu vendredi. Le vétéran attaquant a conclu le week-end avec une récolte de cinq points (trois buts, deux passes). « Quand notre capitaine se comporte comme ça, ça en incite plusieurs à le suivre. Alex est un grand leader dans notre chambre », confirme Miguel Fortin. 

Marc-André Levasseur a imité son coéquipier en amassant cinq points, dont deux buts, lors du week-end. De leur côté, Samuel Cloutier, Francis Robichaud, Bernier­, Bolduc et Guibault ont tous ajouté trois points à leur fiche. 

Le gardien Paul Bourbeau Jr., rétabli d’une blessure à un doigt, a signé les deux gains devant le filet des Maroons.

Un déclic ? 

L’alignement waterlois comprenait de nouveaux éléments ce week-end. Récemment acquis dans une transaction avec le BigFoot­ de Saint-­Léonard-d’Aston, Guilbault et Tremblay ont effectué leurs débuts avec les Maroons. « Ce sont des joueurs avec beaucoup de vitesse. Comme on s’y attendait, ils sont capables de générer pas mal d’offensive­ », mentionne Fortin.

« Les lignes ont automatiquement changé avec l’arrivée de ces gars-là. Des fois, c’est le genre de déclic que ça prend pour que ça fonctionne, pour renverser la vapeur. » Suite au départ de Félix Guilbault, Olivier Davignon est le nouveau gardien auxiliaire de l’équipe, tandis que Phillip Henriques s’amène comme réserviste à la défense. 

Avec seulement cinq matchs à jouer en saison régulière, les Maroons se retrouvent à égalité avec Saint-­Léonard-d’Aston au troisième rang de la Ligue de hockey senior AAA du Québec. Ils recevront maintenant la visite du Mécanarc de Donnaca samedi prochain pour leur dernière partie avant la pause du temps des Fêtes.