Les fonctionnalités du jeu <em>Out of the Park Baseball 21</em> ont permis le lancement de la Ligue de baseball virtuelle du Québec.
Les fonctionnalités du jeu <em>Out of the Park Baseball 21</em> ont permis le lancement de la Ligue de baseball virtuelle du Québec.

Deux ligues québécoises se lancent dans le sport virtuel

Sans doute inspirées par les initiatives de différents circuits professionnels, deux ligues bien connues dans la région ont aussi décidé de se lancer dans le sport virtuel. La direction de la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) et celle de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) souhaitaient offrir une alternative ludique après les reports et annulations occasionnés par la pandémie de la COVID-19.

La LHJAAAQ propose donc un retour en arrière grâce au simulateur du populaire jeu NHL 20.

«On cherchait à garder l’intérêt de nos partisans. Plusieurs nous ont écrit pour dire qu’ils trouvaient malheureuse la façon dont la saison s’est terminée. On s’est dit que ça ne coûtait rien de jouer le jeu d’une ligue simulée, sans se prendre au sérieux», a expliqué l’adjoint au commissaire Yves Bolduc.

Dans une dimension parallèle, les Inouk ont amorcé la saison 2019-2020 vendredi soir avec une victoire de 5-3 face aux Braves de Valleyfield. Les versions virtuelles de Jérémie Désautels, Samuel Michaud (avec un tour du chapeau) et Jérémy Matte ont marqué dans le camp granbyen. 

Les Flames de Gatineau et les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon en ont surpris plus d’un en remportant leurs deux premiers matchs !

«Peut-être que Granby terminera au sommet du classement, ou encore au dernier rang. Dans une ligue simulée, tout peut arriver», a souligné M. Bolduc. 

«Mais ça reste un jeu, le but est d’avoir du plaisir.»

Si les habitués de la LHJAAAQ ont relevé des anomalies, c’est que les alignements ont été «réinitialisés» tels qu’ils étaient en début de saison. Des transactions suivront conformément à la réalité. Désolé, partisans des Inouk, le retour du gardien Marc-Antoine Dufour n’est donc que temporaire...

Seule exception : les Condors du Cégep Beauce-Appalaches ont déjà fait leur entrée dans le circuit Figsby puisque le Collège Français de Longueuil a refusé de participer à cette initiative virtuelle, pour des raisons qui n’ont pas été précisées. 

Les résultats sont disponibles sur le site de la LHJAAAQ et sa page Facebook. 

« Il y a un bel engouement, j’espère que ça va durer» a glissé Yves Bolduc.

Rappelons que la Ligue de hockey junior canadienne, dont fait notamment partie la LHJAAAQ, a annoncé l’annulation du reste de la saison le 13 mars dernier.

Lors d’un match-test dont le sommaire a été envoyé à <em>La Voix de l’Est</em>, les Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu ont vaincu les Castors d’Acton Vale 3-1 grâce à un circuit de deux points cogné par le nouveau venu Pedro Hernandez en prolongation.

Du baseball ultra-réaliste

Les dirigeants de la LBMQ ont poussé l’audace plus loin en se projetant vers l’avant, avec la création de la Ligue de baseball virtuelle du Québec (LBVQ). Le jeu Out of the Park Baseball 21 permettra de faire des simulations très réalistes à compter du 16 mai prochain, alors que devait débuter la «vraie» saison.

Les neuf organisations ont récemment fourni leur alignement, incluant les nouvelles recrues, en plus de nommer un responsable chargé de gérer leur équipe dans le monde virtuel. Chez les Castors d’Acton Vale, Martin Bérubé continuera d’œuvrer à la fois comme joueur et gérant.  

«Le logiciel nous permet d’importer nos logos, nos équipes et nos joueurs», a indiqué le président de LBMQ, Daniel Bélisle.

«D’ailleurs, on s’attend à des débats animés concernant les cotes des joueurs ! Mais tout sera basé sur les statistiques réelles.» 

Lors d’un match-test dont le sommaire a été envoyé à La Voix de l’Est, les Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu ont vaincu les Castors 3-1 grâce à un circuit de deux points cogné par le nouveau venu Pedro Hernandez en prolongation. 

Les résultats officiels de la LBVQ seront publiés en ligne, accompagnés de photos. On compte également annoncer les lanceurs partants à l’avance, question d’ajouter au réalisme. 

«Ce sera pas parfait, mais on pourra offrir quelque chose à nos partisans pendant la crise», a conclu M. Bélisle.

En raison de la pandémie, la saison 2020 de la LBMQ ne débutera pas avant le mois de juin, au plus tôt.