Jérémy Laperle sera le lanceur partant des Guerriers face au Rocket vendredi soir à Coaticook.

«Des victoires qui donnent confiance»

Les Guerriers ont subi leur première défaite de la saison au sein de la Ligue de baseball junior élite, mardi soir au stade Napoléon-Fontaine, lorsqu'ils se sont inclinés 8-4 face au Rocket de Coaticook.
« Après cinq victoires, j'imagine qu'on était dus pour en échapper une, a affirmé Yannick Parent, le porte-parole du comité d'entraîneurs qui dirige l'équipe. Nous avons marqué quatre points de moins que le Rocket, mais nous avons frappé un coup sûr (10 contre neuf) de plus, ce qui démontre que nous avons manqué d'opportunisme. »
Venu en relève à Guillaume Beaudry, Maxime Beaudoin (0-1) a été le lanceur perdant, lui qui a accordé trois points mérités en seulement un tiers de manche de travail. Il a aussi concédé quatre buts sur balle.
« Ça fait longtemps que Max n'avait pas lancé », a simplement analysé Parent.   
Avec deux coups sûrs en trois présences, Beaudoin, qui a entrepris le match au champ centre, a toutefois été le meilleur des Guerriers au bâton. Kevin Denis a été deux en quatre.
Avec deux coups sûrs et deux points produits, Jean-Philippe Bernard a fait mal aux Guerriers du côté du Rocket.
Une attaque qui étonne
Avouons-le, on n'est pas habitué de voir les Guerriers se retrouver parmi les meilleures équipes de la Ligue de baseball junior élite du Québec. Avec une fiche de cinq victoires et une défaite, les Granbyens, qui trônent au sommet de la section Uniprix, ne connaissent pourtant pas leur meilleur départ à vie.
En 2010, ils avaient remporté rien de moins que leurs sept premiers matchs.
« Je savais que nous avions une bonne équipe, ce qui fait que je ne suis pas si surpris de nos succès, reprend Yannick Parent. Ce qui m'étonne, par contre, c'est notre production offensive. Si vous m'aviez dit que nous aurions enregistré 51 points après six matchs, je ne vous aurais probablement pas cru. Et de façon générale, nos lanceurs font le travail aussi. »
Les Guerriers vont bientôt accueillir Christopher Acosta-Tapia, dont la saison dans les collèges américains est maintenant terminée.
« La saison est très jeune, mais toutes ces victoires nous donnent confiance, dit encore Parent. J'aime l'idée que les gars commencent à croire en eux. »
Les Guerriers affronteront à nouveau le Rocket, cette fois à Coaticook, vendredi soir. Jérémy Laperle obtiendra alors son premier départ de la saison au monticule.
Notons que les Guerriers entameront alors une série de neuf matchs consécutifs sur la route. Ils ne reviendront devant leurs partisans que le 18 juin, tandis que les Cards de LaSalle débarqueront au stade Napoléon-Fontaine.