Les Inouk ont réussi leur entrée dans le cadre du Défi Bauer vendredi soir, alors qu’ils ont signé une victoire de 10-6 à domicile contre les Forts de Chambly.
Les Inouk ont réussi leur entrée dans le cadre du Défi Bauer vendredi soir, alors qu’ils ont signé une victoire de 10-6 à domicile contre les Forts de Chambly.

Défi Bauer: des débuts réussis pour les Inouk

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Les Inouk ont réussi leur entrée dans le cadre du Défi Bauer vendredi soir, alors qu’ils ont vaincu les Forts de Chambly par la marque de 10-6 au Centre sportif Léonard-Grondin. Malgré une évidente baisse de régime dans la deuxième moitié de ce match «en mode COVID», le punch offensif des locaux a fait la différence.

Les Inouk ont ainsi pris les commandes au sein d’une division qui inclut aussi le Collège Français de Longueuil.

«On a été bons dans la première bonne moitié du match. Les gars ont fait ce qu’on avait demandé et ça a donné de bons résultats», a raconté l’entraîneur-chef des Inouk, Alex Bourret.

«Les choses ont moins bien été par la suite, mais je considère qu’on a été capables de redresser la barre. Globalement, ce n’était pas un mauvais match de notre côté», a-t-il analysé.

Les Inouk menaient effectivement 5-1 au tableau d’affichage et 24-13 dans la colonne des lancers à mi-chemin dans la rencontre. Les Forts ont ensuite inversé la tendance et ils ont même terminé avec un total de 47 tirs, contre 40 pour Granby. C’était toutefois trop peu, trop tard pour les visiteurs.

Généralement utilisés sur la même unité, Zachary Barabé (trois buts) et Jacob Graveline ont mené l’attaque des vainqueurs avec quatre points chacun. Loïc Bergeron, Zackary Daneau (deux fois), Samuel Michaud et Jérémy Talbot ont aussi trouvé le fond du filet, tout comme les nouveaux venus Alexandre Couture et Ludovic Harrisson.

«Certains de nos joueurs sont sortis du lot, c’est vrai. Mais c’est normal que certaines combinaisons fonctionnent mieux que d’autres à ce stade-ci. Je suis assez satisfait de ce que les gars m'ont donné dans l’ensemble», a indiqué coach Bourret.

La réplique des Forts est principalement venue de William Cummings (deux buts, une passe) et Louis Pelland (trois passes).

Oliver Marceau a été le gardien le plus impressionnant des deux côtés, lui qui a cédé une seule fois sur 13 lancers devant la cage granbyenne.

Les dernières coupures ayant déjà été effectuées chez les Inouk, Bourret a présenté le meilleur alignement à sa disposition vendredi. Seules quelques recrues ont été laissées de côté.

Rappelons que les matchs du Défi Bauer — d’abord présenté comme le «Défi de la coupe» avant d’être renommé — sont divisés en six périodes de 10 minutes. Chaque équipe envoie successivement deux groupes de neuf joueurs (gardien compris) dans la mêlée.

Comme ce fut le cas lors du calendrier préparatoire, on joue à 4 contre 4 et les mises en échec sont interdites. Les autorités de la Ligue de hockey junior AAA du Québec espèrent sans doute revenir à la formule régulière à temps pour le lancement de la «vraie» saison.

Daneau s’illustre encore

Meilleur marqueur des Inouk en pré-saison avec une récolte de 12 points en trois matchs, Daneau s’est de nouveau illustré contre Chambly. Il a obtenu une mention d’aide en plus de son doublé.

« Dès le départ, Alex (Bourret) a dit qu’il voulait me voir dans un rôle offensif. Je suis capable de bien faire défensivement, mais comme joueur de 20 ans, tu dois essayer d’en donner autant que possible », a-t-il expliqué à sa sortie de la glace après trois périodes.

Malgré les succès connus à Saint-Jérôme la saison dernière, Daneau a rapidement vu les bons côtés de la transaction qui l’a amené au pays des Inouk.

«C’est sûr que ça m’a fait un pincement au cœur. Les Panthères m’ont repêché dans cette ligue et j’avais une famille de pension là-bas. Par contre, je connaissais aussi quelques gars ici, comme Fred (Abraham). C’est une nouvelle aventure et je sais que Granby y va pour la coupe», a lancé l’athlète originaire de Trois-Rivières.

Les Inouk ne rejoueront pas avant jeudi prochain, alors qu’ils seront de passage à Longueuil. Les Forts seront de retour au Centre sportif Léonard-Grondin le lendemain soir.