Jean-Claude Lacroix était âgé de 90 ans. Il a donné beaucoup de son temps au monde du sport granbyen, notamment au hockey.

Décès de Jean-Claude Lacroix à l'âge de 90 ans

Le monde du sport de Granby, en particulier celui du hockey, vient de perdre un de ses bâtisseurs alors que Jean-Claude Lacroix s’est éteint à l’âge de 90 ans.

En compagnie de Lévrard Trudel, de Marcel Guillemette et de Yoland-Paul Ferland, M. Lacroix a fondé le tournoi pee-wee de Granby, qu’on appelle maintenant le Tournoi Lévrard-Trudel et qui accueille également aujourd’hui de petits atomes. Il a été président du hockey mineur local et a été impliqué dans à peu près toutes les ligues de hockey de la ville. Il a aussi donné de son temps aux quilles et aux dards.

M. Lacroix était aussi le père des frères Lacroix, qui donnent énormément de leur temps au Tournoi Lévrard-Trudel depuis des années. Ses fils Mario, Daniel, Sylvain et Bruno ont tous été bénévoles au sein du hockey mineur local. Il a transmis sa passion à ses descendants, son petit-fils David étant aussi devenu un des bénévoles du tournoi.

« Papa a fait beaucoup pour le hockey chez nous, explique son fils Bruno. Je viens d’apprendre la nouvelle à Jean Patenaude, avec qui il a longtemps travaillé, et il est sous le choc. »

Bruno Lacroix expliquera que son père a donné énormément de son temps pour les jeunes sportifs de chez nous, sans toutefois jamais négliger les siens.

« Ils nous embarquaient toujours dans ses aventures. Un soir, il me disait : “Mon gars, va me chercher ma valise de telle catégorie (de hockey). Le lendemain, c’était une autre valise.”Il se donnait. »

Son fils avoue qu’il ne veut pas que son père soit oublié, même s’il était retiré du monde du sport depuis longtemps.

« J’étais à 100 % d’accord que l’on rebaptise la patinoire principale du centre sportif Léonard-Grondin au nom de Jean Patenaude. Mais je pense sincèrement que papa mériterait un honneur ressemblant à ça. Il y a deux autres glaces à l’aréna… »

Le débat est lancé.