Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Malgré une entorse à un genou subie le 31 mai, Cédric Lacroix espère pouvoir aider le Fuel d’Indianapolis s’il attend le second tour des séries.
Malgré une entorse à un genou subie le 31 mai, Cédric Lacroix espère pouvoir aider le Fuel d’Indianapolis s’il attend le second tour des séries.

De nouveau blessé, Cédric Lacroix se croise les doigts

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Cédric Lacroix aura décidément joué de malchance cette saison. Embêté par une nouvelle blessure, l’attaquant originaire de Shefford espère maintenant que le Fuel d’Indianapolis, dans l’ECHL, se rendra suffisamment loin en séries pour qu’il puisse revenir au jeu.

«C’est vraiment à l’image de ma saison. J’ai déjà passé six ans sans me blesser, mais là, le sort s’acharne sur moi», a-t-il commenté plus tôt cette semaine.

«J’aimerais vraiment avoir l’opportunité de revenir et de contribuer dans un style qui convient bien à ma game

Après une opération pour réparer une fracture à un doigt en mars, c’est le ligament latéral interne d’un de ses genoux qui a été touché le 31 mai, alors que le Fuel recevait les Komets de Fort Wayne.

«Dès ma première présence, j’ai terminé une mise en échec et j’ai senti quelque chose tirer dans mon genou. Une imagerie par résonance magnétique a confirmé une entorse le lendemain», a raconté Lacroix, qui reconnaît que les risques de blessure sont forcément plus grands pour les «joueurs d’énergie» comme lui.

Alors qu’on parlait initialement d’une absence d’un mois, le Sheffordois de 26 ans a toutefois fait des progrès intéressants au cours des derniers jours. Dans l’espoir d’un retour au deuxième tour, la direction du Fuel a donc choisi de l’inclure sur son effectif de 24 joueurs, valide pour toute la durée des séries.

La formation de l’Indiana a amorcé son parcours éliminatoire avec une défaite de 2-0 contre les Swamp Rabbits de Greenville mardi soir.

Avec une récolte de 6 points en 26 matchs, Cédric Lacroix n’a pas connu sa meilleure campagne au plan offensif. Il tenait toutefois à mettre les choses en perspective.

«Ça a été assez difficile de prendre un élan avec mes blessures et notre période de quarantaine. Le Fuel a aussi beaucoup de talent à l’attaque, donc mon rôle est plus effacé. Ce sera peut-être plus difficile de regagner une place dans la Ligue américaine, mais quand j’ai eu l’occasion de jouer, je suis convaincu d’avoir fait ce qu’on attendait de moi.»

Le Granbyen Kevin Spinozzi

Saison terminée pour Spinozzi

Par ailleurs, le défenseur granbyen Kevin Spinozzi est officiellement en vacances puisque le Rush de Rapid City a été exclu des séries.

Les représentants du Dakota du Sud ont dû se contenter du septième et dernier rang dans l’Association Ouest.

Âgé de 25 ans, Spinozzi a amassé 25 points en 60 rencontres. Son différentiel de -17 se situe dans la moyenne chez le Rush.