Utilisé régulièrement en avantage numérique, l’attaquant granbyen Benjamin Corbeil a récolté 28 points en 42 matchs depuis le début de la saison.

De belles opportunités pour Benjamin Corbeil et l’Armada

Il est difficile de prédire jusqu’où ira l’Armada de Blainville-Boisbriand lors des séries de la LHJMQ le printemps prochain. Mais chose certaine, un trio de joueurs granbyens devrait peser dans la balance.

L’attaquant Benjamin Corbeil montre notamment une belle progression à sa première saison complète avec la formation des Basses-Laurentides. L’ailier droit a récolté 28 points, dont 14 buts, en 42 matchs depuis le début de la campagne.

« J’ai déjà atteint le nombre de points que j’avais fait l’an passé. [L’entraîneur-chef] Bruce Richardson me donne pas mal de temps de glace, ça me permet de m’améliorer », s’est réjoui Corbeil en entrevue avec La Voix de l’Est samedi.

« J’apporte un aspect physique et de la vitesse. J’ai aussi une bonne vision du jeu. »

L’ancien des Gouverneurs de Massey-Vanier au hockey scolaire évolue régulièrement sur le jeu de puissance, et parfois en infériorité numérique. On lui demande aussi de prendre des mises en jeu dans certaines situations spécifiques.

« C’est l’fun de voir qu’on me fait confiance », a ajouté le Granbyen de 18 ans.

Corbeil s’est signalé avec neuf points en autant de parties lors du mois de décembre. Il reconnaît néanmoins qu’il doit être plus constant, et améliorer davantage son coup de patin, pour passer au prochain niveau.

Couture « sous le choc »

Outre Corbeil et le vétéran défenseur Yann-Félix Lapointe (acquis du Phoenix de Sherbrooke à la mi-décembre), l’alignement de l’Armada comprend désormais un troisième joueur originaire de Granby.

Peu avant l’heure limite lundi dernier, Blainville-Boisbriand a cédé un choix de troisième tour aux Foreurs de Val-d’Or pour obtenir Alexandre Couture.

L’Armada a obtenu Alexandre Couture peu avant l’heure limite lundi dernier.

« Je ne m’attendais aucunement à être échangé, donc ça a vraiment été une surprise pour moi. J’étais sous le choc », a raconté l’attaquant de 19 ans.

« J’étais content de me joindre à l’Armada, mais ça faisait quand même quatre ans que j’étais à Val-d’Or. J’ai développé des liens avec les gens de la place. »

Les étapes se sont ensuite enchaînées rapidement. Couture a intégré sa nouvelle famille de pension mercredi, lui qui poursuivra ses études collégiales en sciences humaines du côté de Terrebonne.

La présence de plusieurs visages connus a aussi facilité la transition.

« On est trois gars de Granby dans le junior majeur et on se retrouve dans la même équipe. C’est assez spécial », a souligné Couture, qui a déjà disputé quatre matchs avec l’Armada.

Blessé à un poignet pendant près de deux mois, l’ancien des Cantonniers de Magog dans la Ligue de midget AAA a amassé 9 points en 23 rencontres cette saison. Au cours des prochaines semaines, il compte prouver qu’il mérite une place de joueur de 20 ans lors de la campagne 2020-2021.

« Je peux amener mon expérience autant à l’attaque qu’en défensive. J’ai une bonne idée éthique de travail, ça cadre bien avec l’identité de l’Armada. »

« Le chemin s’ouvre devant nous »

Malgré le blanchissage encaissé à Gatineau dimanche, l’Armada a gagné 7 de ses 10 dernières parties. Le club de la Rive-Nord domine actuellement sa division.

Et puisque l’Association de l’Est semble nettement supérieure à celle de l’Ouest, le nouveau format des séries dans la LHJMQ devrait avantager l’Armada.

Benjamin Corbeil estime d’ailleurs que son équipe peut viser une place dans le carré d’as du circuit Courteau.

« On voit que le chemin s’ouvre devant nous. On peut se rendre loin », a-t-il conclu.