Avec David Morin derrière le banc, le Trackvale a remporté le championnat des séries de la LHSR au printemps de 2017.

David Morin quitte le Trackvale pour les Harfangs

David Morin a dirigé son dernier match derrière le banc du Trackvale d’Acton Vale, de la Ligue de hockey senior Richelieu. Morin est maintenant entraîneur en chef de l’équipe féminine midget AAA des Harfangs de l’école secondaire du Triolet de Sherbrooke.

« Ça a été une décision difficile, explique Morin, le seul coach que le Trackvale a connu depuis ses débuts en 2016-2017. Mais j’ai la chance d’aller faire du hockey à temps plein, ou presque, et c’est difficile de dire non à ça. »

Morin a été recommandé à l’organisation des Harfangs par Jocelyn Thibault, grand patron du Phoenix de Sherbrooke, de la LHJMQ. Morin a déjà dirigé une des filles de Thibault au hockey.

« Les Harfangs, c’est une grosse organisation. On connaît leur réputation d’excellence et c’est un honneur de se joindre à eux. Je me sens privilégié. »

Avec les Harfangs, Morin dirigera lors de quatre séances d’entraînement par semaine et un ou deux matchs. Il compte une douzaine d’années d’expérience comme entraîneur au hockey féminin, lui qui a récolté plusieurs championnats au fil des ans.

Mais il a du travail à faire à Sherbrooke, où les Harfangs ont une fiche d’une seule victoire et quatre défaites. En passant, son équipe affrontera l’Intrépide de l’Outaouais samedi en fin d’après-midi à l’aréna Jacques-Chagnon. La Waterloise Amélia Laplante porte les couleurs des Harfangs.

De beaux souvenirs

À son dernier match avec le Trackvale, Morin a mené l’équipe vers une victoire de 8-3 aux dépens de Saint-Roch-de-l’Achigan, samedi, à domicile. Il laisse les Valois avec une fiche de quatre victoires et deux défaites.

« La décision n’a pas été prise encore, mais la meilleure personne pour prendre la relève, c’est le directeur général Érik Archambault. On a monté l’équipe ensemble et je sais qu’il ferait du bon travail. »

Avec Morin derrière le banc, le Trackvale a remporté le championnat des séries de la LHSR au printemps de 2017. Puis, la saison dernière, il a remporté le championnat de la saison régulière.

« Je garderai de très bons souvenirs », souligne Morin qui, soyez-en assurés, ne restera jamais trop loin.