À défaut d’obtenir une promotion avec les Huskies de Rouyn-Noranda, David Lapierre a été considéré par la direction de l’équipe pour succéder à Giles Bouchard.

David Lapierre a été considéré par les Huskies

Mario Pouliot vient d’être embauché par les Huskies de Rouyn-Noranda à titre d’entraîneur et de directeur général en remplacement de Gilles Bouchard, parti poursuivre sa carrière dans la Ligue américaine. Mais David Lapierre a bel et bien été considéré par la direction de l’équipe de l’Abitibi, qui avait dressé une courte liste de quatre candidats.

« Il y avait quatre candidats, mais Mario était au sommet de celle-ci, a expliqué le Granbyen Lapierre, joint à Rouyn-Noranda vendredi après-midi. Je suis content d’avoir été considéré, mais je comprends la direction d’avoir opté pour l’entraîneur des champions de la Coupe Memorial. »

Pouliot, qui a fait des miracles avec le Titan d’Acadie-Bathurst, a déjà été adjoint chez les Huskies. À Rouyn-Noranda, il s’amène en terrain connu.

« Il connait la région, il connait le marché et les Huskies viennent de mettre la main sur un homme de hockey exceptionnel, a repris Lapierre. J’aurais aimé avoir le poste, c’est clair, mais je suis content, en tant que membre de cette organisation, de voir un homme de hockey de la trempe de Mario s’amener chez nous. »

Pouliot et Lapierre ont déjà eu une bonne discussion.

« Sur de nombreux points, on voit les choses de la même façon et on a les mêmes valeurs. Je suis convaincu qu’on va faire une belle équipe. »